Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > Affaire de cœur – le champion de half-pipe Iouri Podladtchikov révèle le secret de son “YOLO flip”

Sotchi 2014

Options

Affaire de cœur – le champion de half-pipe Iouri Podladtchikov révèle le secret de son “YOLO flip”

Affaire de cœur – le champion de half-pipe Iouri Podladtchikov révèle le secret de son  “YOLO flip”
©Getty Images (4)

13/02/2014

Le Suisse Iouri Podladtchikov s’était fait connaître en mars 2012 en étant le premier à réussir un "cab double cork 1440", dans le jargon du snowboard, soit deux sauts périlleux arrière (double), désaxés (cork), attaqués à l’envers (cab) et combinés avec quatre tours sur lui-même (1440 degrés de rotation). Il avait ensuite baptisé cette figure le "Yolo flip" – abréviation de “You only live once” (on ne vit qu’une fois).

Cette incroyable figure signée Podladtchikov – largement considérée comme l’une des plus compliquées dans la discipline – s’est avérée une fois de plus l’atout maître du Suisse qui lui a valu la médaille d’or de l’épreuve masculine de half-pipe aux Jeux de 2014 à Sotchi. Le snowboarder de 25 ans a sorti le grand jeu dans le dernier run, régalant des supporters ébahis et les juges qui le récompensaient en lui attribuant   94,75 points. Ce score lui permit de détrôner le double tenant du titre olympique, Shaun White, et de provoquer l’une des plus grosses surprises de ces Jeux jusqu’à présent.

Et maintenant le tout nouveau champion vient de révéler qu’il avait inventé et mis au point son fameux “yolo flip” en voulant impressionner une fille. “L’histoire derrière le YOLO est que je voulais impressionner un fille ", a-t-il expliqué. “Ce qui est marrant dans cette histoire, c’est qu’elle m’a demandé pourquoi je n’avais pas donné son prénom à cette combinaison ! Enfin je veux dire … que ne faut-il pas faire pour impressionner une fille !”

Repousser les limites du possible

Quant à Shaun White, il a rendu un bel hommage à son ami et rival en le qualifiant de digne successeur du titre olympique. “Je connais Iouri depuis quelques années maintenant. C’est vraiment un chouette gars. Il est toujours souriant, toujours content,” a dit Shaun White, titulaire des deux premiers titres masculins de la discipline, à Turin en 2006 et à Vancouver en 2010.

“Il mérite une belle victoire comme celle-ci, a-t-il ajouté. “Il a vraiment pris des risques et c’est super de voir quelqu’un qui se donne à fond, met le paquet en inventant de nouvelles figures et repousse les limites du possible en half-pipe. Félicitations Iouri!”

Iouri Podladtchikov n’a pas non plus tari d’éloges pour l’Américain, qui a tant fait pour que la discipline du half-pipe parvienne à un tel niveau au cours des dix dernières années. “Shaun et moi, nous voulons que l’un ou l’autre gagne car nous tentons des choses différentes qui parfois font sensation,” a-t-il ajouté.


Photos de Sotchi 2014

À LA UNE