Accueil > Actualités > Médias CIO > Actualités Olympiques

Actualités Olympiques

Options

Actualités Olympiques

Olympic Highlights

16/07/2014

ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Le 7 juillet à Lausanne, la CE du CIO a entamé ses trois jours de réunion par la décision à l'unanimité de retenir les villes d'Oslo (Norvège), Almaty (Kazakhstan) et Beijing (République populaire de Chine) (citées dans l’ordre du tirage au sort de décembre 2013) comme villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2022. La CE a pris sa décision sur la base d’une analyse technique des demandes de candidature soumises par les villes requérantes en début d'année. L'examen et le rapport qui a suivi ont été réalisés par un groupe de travail nommé par le CIO et composé d'experts des Jeux Olympiques qui ont évalué la capacité de chaque ville requérante à organiser des Jeux réussis en 2022. Annonçant la décision de la CE, le président Bach a déclaré : «la commission exécutive a été impressionnée par les projets des trois villes en termes d'héritage. Elle continuera d'aider les villes candidates puis la ville hôte à les développer. Ce soutien sera aussi bien d'ordre pratique, à travers un minutieux transfert des connaissances, que financier. À cet égard, nous avons constaté avec satisfaction que toutes les villes en lice avaient bien compris la différence entre le budget propre aux Jeux Olympiques et le budget pour l'infrastructure et les investissements à long terme qui profitera à leurs communautés pour les décennies à venir. »  Il a également ajouté : «la commission exécutive est persuadée que les futures villes hôtes des Jeux Olympiques d'hiver seront en mesure d'équilibrer le budget 'Jeux Olympiques' – à l'instar de Vancouver pour l'édition de 2010 – voire de dégager un important bénéfice, comme celui de l'ordre de 200 millions de dollars prévu par Sotchi, une évolution due en grande partie à l'aide financière considérable apportée par le CIO. Dans le cas de Sotchi, le montant de cette contribution s'élevait à USD 750 millions et il est probable qu'il soit encore plus élevé pour la ville qui accueillera les Jeux Olympiques d'hiver de 2022.»  La ville hôte pour les Jeux de 2022 sera élue le 31 juillet 2015 par la Session du CIO à Kuala Lumpur (Malaisie). 

Le même jour, la CE a décidé d'offrir à un athlète du Soudan du Sud une place en athlétisme pour les 2es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'été à Nanjing du 16 au 28 août prochain. Cette décision a reçu l'aval de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF). C'est une jeune coureuse prometteuse qui a été choisie par les autorités sportives du Soudan du Sud. Comme c'est le cas pour tous les athlètes participant aux JOJ, ses frais de transport, d'hébergement et autres seront pris en charge par le CIO. Le Soudan du Sud n'ayant pas encore de CNO, la jeune athlète prendra part aux JOJ sous le drapeau olympique en tant qu'athlète olympique indépendante. Cette décision fait suite à une réunion organisée à Gaborone (Botswana) par le président du CIO entre le CNO soudanais et les membres du mouvement sportif du Soudan du Sud au cours de laquelle les deux groupes ont discuté des perspectives de coopération. 

La CE  a passé en revue un certain nombre de cas liés à l'autonomie et la bonne gouvernance dans le sport. La CE a ainsi entendu un rapport du délégué du CIO à l'autonomie, Patrick Hickey, concernant un incident survenu lors de l'Assemblée générale de la Confédération mondiale de baseball et softball (WBSC) tenue à Hammamet (Tunisie) en mai dernier lorsque le drapeau israélien et l'épigraphe de la fédération israélienne ont été retirés par les organisateurs. La CE a notamment estimé que la suspension de six mois de la fédération tunisienne de baseball et de softball ainsi que les mesures assorties prises par la WBSC étaient appropriées et raisonnables. Cela étant dit, compte tenu de l'importance capitale que revêtent le respect de tous les membres du Mouvement olympique et la défense des valeurs olympiques en toutes circonstances, et suite à la recommandation formulée par le groupe de travail du CIO, la CE a décidé d'adresser un avertissement à la WBSC s'agissant de cet incident afin de veiller à ce qu'une telle situation ne se reproduise pas à l'avenir.

Au chapitre des CNO, la CE a noté avec une grande satisfaction les progrès accomplis par le CNO pakistanais et apprécient les efforts déployés par le gouvernement pakistanais pour mettre fin à la situation qui avait sérieusement compromis l'autonomie du CNO et du Mouvement olympique au Pakistan Suite à ces développements, la CE a décidé que le CNO ne devait pas être suspendu.

La CE a également reçu des informations actualisées concernant la situation du CNO de Gambie, dont le siège devrait être remis au CNO dans les jours à venir suite à l'engagement ferme pris par le gouvernement de Gambie. Pour rappel, le bâtiment avait en effet été saisi par la police sur ordre du gouvernement en avril dernier. Le gouvernement de Gambie a accepté une réunion avec le CIO et le CNO à Lausanne afin de discuter plus particulièrement de l'établissement d'une coopération fructueuse et d'une relation future fondée sur le respect mutuel.

Le dernier jour de la CE a été consacré en grande partie aux prochaines éditions des Jeux Olympiques. Le point a été fait sur les préparatifs des Jeux de 2016 par la présidente de la commission de coordination, Nawal El Moutawakel, ainsi que par le comité d'organisation placé sous la conduite de son président, Carlos Arthur Nuzman. Les membres de la CE ont pris note des progrès réalisés au niveau de la construction des sites - parcours de golf en cours d'aménagement, avancement rapide de la construction du village olympique, pose de la première pierre à Deodoro. Autres points positifs : l'état d'avancement des principales initiatives prises dans le domaine des transports; le programme d'éducation de Rio 2016 auquel 500 établissements scolaires de Rio sont associés et que près de deux millions d'enfants devraient en bénéficier dans tout le pays d'ici 2016; l’organisation de la première épreuve test des Jeux en août prochain. Le président Bach a déclaré à ce sujet : «Au cours des derniers mois, nous avons pu constater le formidable dynamisme de Rio, en particulier du maire et du gouverneur qui travaillent en étroite collaboration avec le comité d'organisation et assument clairement leurs responsabilités» avant d’ajouter : «l’organisation des Jeux a fait un bond en avant. Certes, il n'y a pas de temps à perdre – pas une seule minute à perdre – mais des progrès considérables ont été accomplis. Il est temps maintenant d'aller de l'avant, de travailler ensemble afin d'offrir de grands Jeux à Rio, au Brésil et au reste du monde, et de laisser de côté les discussions du passé

Le point a été fait également sur les Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang et les Jeux Olympiques d'été de 2020 à Tokyo ainsi que sur les JOJ d’été à Nanjing et d’hiver à Lillehammer. 

Concernant l’Agenda olympique 2020, la CE a pris connaissance d’un rapport sur les travaux des 14 groupes de travail chargés de formuler des recommandations clés pour l’Agenda olympique 2020. Les groupes de travail se sont réunis le mois dernier pour examiner en détail les milliers de contributions soumises par le Mouvement olympique, le monde du sport et le public en général. Ce rapport sera maintenant présenté lors du Sommet olympique qui réunira le 19 juillet prochain les présidents des principales composantes du Mouvement olympique. 

Parmi les autres décisions de la CE, citons : la sélection de Lima (Pérou) comme ville hôte du 7e Forum du CIO sur le programme de suivi de carrière des athlètes (programme ACP) qui est prévu début 2015; la nomination de trois  candidates - toutes des femmes et aucune n’étant membre du CIO – en tant que nouvelles représentantes du CIO au Conseil International de l’Arbitrage en matière de Sport (CIAS). Il s’agit de : Yvonne Mokgoro d’Afrique du Sud (ancienne juge à la Cour constitutionnelle d’Afrique du Sud et présidente de la commission pour la réforme du droit sud-africain); Wilhelmina Maria Elisabeth Thomassen des Pays-Bas (expert international au Conseil de l’Europe pour les questions liées aux organes judiciaires et consultante en matière de droits de l’homme et du règne de la loi); et Xue Hanquin de République populaire de Chine (juge à la Cour Internationale de Justice). Le mandat du membre du CIO Richard Pound comme membre du CIAS a par ailleurs été reconduit. 

Enfin, dans le cadre de l’initiative du président Bach de mener un effort de transparence au CIO et dans le Mouvement olympique, le département des finances du CIO a informé la CE qu’il avait préparé un résumé de la situation financière du CIO  passant en revue les sources de revenus du CIO et montrant comment plus de 90 % des revenus du CIO sont redistribués au sein du Mouvement olympique et finalement reversés au sport. Ce résumé a été publié sur olympic.org. 

Les résultats d'une étude menée sur le CIO, les Jeux Olympiques et la marque olympique, laquelle témoigne de leur notoriété et de leur attrait a également été présentée. L'étude a été réalisée après les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi par KantarSport (une unité de Kantar Media), à la demande du CIO, sur un échantillon de 36 000 personnes réparties dans 16 pays.  Les Jeux d'hiver suscitent toujours plus d'intérêt au niveau mondial – avec une audience télévisée de 2,1 milliards de personnes, soit une hausse de 13 % entre Vancouver en 2010 et Sotchi en 2014. Les athlètes et les spectateurs interrogés pendant Sotchi ont déclaré que les Jeux leur avaient énormément plu, principalement en raison du niveau des compétitions sportives, de la qualité des sites et de l'ambiance sur place. S'agissant de la notoriété de la marque, 93 % des personnes interrogées ont identifié les anneaux olympiques – en faisant ainsi le symbole le plus connu de toutes les marques citées Les personnes interrogées associent par ailleurs le symbole olympique aux valeurs que sont l'universalité, l'inspiration, l'amitié, la diversité, la paix et l'excellence. Le CIO est en outre considéré comme un chef de file inflexible dans le domaine de la lutte contre le dopage. Enfin, il est généralement admis que l'accueil d'une édition des Jeux Olympiques présente des avantages pour le pays hôte.

(de g. à d.) Le président d’honneur Rogge, Guido De Bondt et le président Bach. © CIO/Ian Jones

En marge des réunions, le président Bach a remis l’Ordre olympique à Guido De Bondt,  en reconnaissance de ses 37 années au service du Mouvement olympique. C’est le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge, qui a rendu hommage au parcours remarquable de son compatriote Guido De Bondt, en présence notamment des membres de la CE et du membre du CIO en Belgique, Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, également président du CNO. Guido De Bont a commencé sa carrière au CNO belge comme directeur des sports en 1976 avant de devenir en 1992 secrétaire général, fonction qu’il assumera jusqu’à sa retraite en mars dernier. Il a été membre du comité exécutif des Comités Olympiques Européens et est actuellement président de la commission du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne. De Bondt a siégé au sein de commissions du CIO – programme olympique, évaluation pour les JOJ de 2014. Il est toujours directeur de cours au sein de l’«Ecole Itinérante pour Dirigeants de Sport » dans le cadre de la Solidarité Olympique.

Le président Bach et Gianni Merlo. © CIO/Ian Jones

En prélude de la CE, le président Bach a assisté à la célébration du 90e anniversaire de l’Association Internationale de la Presse Sportive (AIPS) que préside Gianni Merlo. A cette occasion, le président du CIO a rappelé les similitudes entre les deux institutions. «Nous avons été  fondés tous les deux à Paris, et nous partageons notre amour pour le sport et l’Olympisme mais également notre préoccupation sur comment mieux nous protéger face aux défis auxquels nous sommes confrontés et comment promouvoir nos valeurs, aussi pour la jeune génération.» Une édition spéciale du livre sur l’histoire de l’AIPS lui a été offerte par Gianni Merlo, en présence de nombreux membres du CIO, de l’AIPS ainsi que de représentants de FI et de la ville de Lausanne. Infos sur www.aipsmedia.com

Le président Bach et Robert Bayigamba. © CIO/Jochen Färber

Avant de s’envoler le 9 juillet pour le Brésil au terme de la CE, le président Bach a rencontré Robert Bayigamba, président du CNO rwandais, accompagné de son conseiller, Laurent Torrecillas.

Rencontre avec les athlètes brésiliens au siège du CNO. © Patrick Stalder

Le président Bach a débuté sa visite au Brésil le 10 juillet en se rendant sur le site du village olympique dont 40 % des travaux d’aménagement sont déjà terminés. Il s’est ensuite adressé,  au siège du CNO brésilien à Rio, aux athlètes brésiliens qui se préparent pour les Jeux de 2016 ainsi qu’aux présidents des fédérations olympiques. Etaient également présents : la présidente de la commission de coordination des Jeux de 2016, Nawal El Moutawakel; le membre honoraire du CIO, président de Rio2016 et du CNO brésilien, Carlos Arthur Nuzman; le membre du CIO au Brésil, Bernard Rajzman. Le président a également participé à l’inauguration d’une plaque commémorant les cent ans du CNO brésilien.

Le même jour à Rio, le président Bach a rencontré le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et membre du CIO, Joseph Blatter. Ils ont évoqué le grand succès de la Coupe du monde de football ainsi que l’avancement des discussions sur l’Agenda olympique 2020. 

Le lendemain à Brasilia au Palácio do Planalto, le président du CIO a reçu le ferme soutien de  la présidente brésilienne, Dilma Rousseff afin d’assurer le total succès  des Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Durant leur réunion, les deux dirigeants ont discuté de l’importance des Jeux Olympiques et de l’héritage positif que les Jeux laisseront sur les plans social, économique et sportif. “Je me félicite de la confiance que place la présidente Rousseff dans le projet olympique et dans ce qu’il apportera, et j’ai été ravi d’entendre que les Jeux et leur héritage seront au premier rang des priorités,” a dit le président Bach. Et de préciser : “Le CIO contribuera à hauteur environ d’1,5 milliard de dollars (USD) à ces Jeux, ce qui laissera un énorme héritage sportif, économique et social.” La présidente brésilienne a souligné que les Jeux étaient  une ‘priorité majeure’ pour son gouvernement.

Le président Bach et la présidente  Rousseff  ont également discuté de l’héritage sportif que Rio 2016 entend laisser aux athlètes d’élite comme aux sportifs amateurs, grâce aux nouveaux sites en construction et à des initiatives telles que la création du Centre d’entraînement olympique (OTC) à Barra, le premier du genre en Amérique du Sud.

Après leur entrevue, le président Bach a fait l’éloge de l’organisation de la Coupe du monde 2014 de la FIFA. "Le Brésil et les Brésiliens peuvent être fiers," a-t-il déclaré aux journalistes, ajoutant que les Jeux Olympiques à Rio bénéficieraient "de la passion et de l’efficacité" du peuple brésilien.

Le président était accompagné de Nawal El Moutawakel, Carlos Nuzman, et du directeur général de Rio 2016, Sidney Levy.

Après sa réunion avec la présidente Rousseff, le président du CIO est reparti à Rio de Janeiro pour y rencontrer le maire, Eduardo Paes, et le gouverneur de l’État de Rio de Janeiro, Luis Fernando Pezão et discuter ensemble de l’avancement des Jeux de Rio2016

Le drapeau olympique présent dans le stade lors de la finale de la Coupe du monde.  © Getty/Chris Brunskill Ltd

Au programme présidentiel du 13 juillet, la finale de la Coupe du monde de football dans le stade de Maracaña à Rio  entre l’Allemagne et l’Argentine. Le président Bach a assisté à toutes les finales depuis celle de 1986 au Mexique. 

Le président Bach a ensuite quitté le Brésil pour rejoindre Haïti où il inaugurera le 15 juillet le centre ‘sport pour l’espoir’ à Port-au-Prince en compagnie du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Compte rendu dans le prochain numéro.

MEMBRES

Mario Pescante a été nommé professeur émérite en droit privé par le ministre italien de l’Education, de l’Université et de la Recherche. Mario Pescante sera professeur à l’Université ‘Link Campus University’ à Rome.

S.A.R. le Prince Nawaf Faisal Fahd Abdulaziz a démissionné de son poste de président du Comité olympique d’Arabie saoudite. Dans la mesure où son mandat de membre au CIO était lié à sa fonction de président du CNO, celui-ci prend fin également. Le président Bach a remercié Son Altesse Royale de sa contribution au Mouvement olympique. 

DIVERS

Dans le cadre de la première édition du programme de bourses de recherche olympique avancée, le Centre d'études olympiques (CEO) du CIO a octroyé six bourses de recherche, soulignant ainsi leur qualité académique et leur pertinence par rapport aux domaines de recherche prioritaires du CIO. Ces bourses permettront aux chercheurs de mener à bien leur travail de recherche, d’avoir des échanges avec les experts des départements du CIO et, le cas échéant, de consulter les collections du CEO (un fonds unique regroupant plus d’un million de documents d'archives, publications, rapports officiels et archives photos et films). Les résultats de leurs recherches devront être soumis au CEO en juin 2015. Cette année, qui a vu naître la première édition de ce programme, 99 chercheurs de 25 pays et des cinq continents ont postulé. Liste complète des bourses accordées ici. Pour plus d’informations sur le CEO, ses services et ressources, cliquez ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

Le conseil de la Fédération Internationale de Handball (IHF) s’est réuni le 8 juillet à Zagreb (Croatie). Parmi les sujets abordés, citons le règlement pour les transferts entre fédérations, les règles du jeu du handball sur plage, la  situation du handball en Océanie avec aucune confédération continentale reconnue par l’IHF. Infos sur www.ihf.info 

La Fédération Internationale des Luttes Associées (FILA) a confirmé que Cuba, Myanmar et les Iles Marshall accueilleront leurs premières compétitions en 2015. De même, après l’organisation réussie des éditions 2014, les villes de Los Angeles (Etats-Unis d’Amérique) et Téhéran (République islamique d’Iran) recevront à nouveau les Coupes du monde de lutte libre et de lutte gréco-romaine respectivement. Toujours en 2015, les championnats du monde seniors se dérouleront à Las Vegas (Etats-Unis d’Amérique), les championnats du monde juniors à Recife (Brésil), les championnats du monde cadets à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) et enfin les championnats du monde vétérans en Crète (Grèce). Infos sur www.fila-wrestling.com 

La Fédération Internationale de Natation (FINA) nous informe que le site des championnats du monde de natation en 2011 à Shanghai (République populaire de Chine) accueillera à nouveau une compétition mondiale avec la Coupe du monde de plongeon du 15 au 20 juillet prochain. Les meilleurs plongeurs dans le monde s’affronteront dans neuf épreuves au programme. Infos sur www.fina.org

La Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF) a annoncé que l’édition 2014 de la Coupe du monde féminine aura lieu les 17 et 19 octobre au Sportpark Lissfeld à Linz (Autriche). Ce sera la première fois que cette compétition sera organisée en dehors du continent asiatique où elle se déroule chaque année depuis son lancement en 1996. Infos sur www.ittf.com 

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

Les diplômés du cours organisé par le CNO albanais. © CNO albanais

Le CNO albanais a organisé la cérémonie de remise des diplômes aux participants de la 2e édition du cours avancé de gestion sportive (ASMC) qui s’est déroulé du 26 avril 2013 au 18 janvier 2014. Etaient notamment présents à cette cérémonie  le président du CNO, Viron Bezhani,  les membres du comité exécutif du CNO, la ministre de l’Education et des Sports, Lindita Nikolla, le membre du Parlement, Fidel Ylli. C’est la seconde fois que le CNO albanais mène ce cours sous les auspices de la Solidarité Olympique. La prochaine édition sera lancée en novembre 2014 ou   janvier 2015. Infos sur www.nocalbania.org.al 

Danny Ecker et Markus Rehm (à d.) auprès de jeunes athlètes handicapés à Kiel.  © Meike Engels/Wirkhaus

Le CNO allemand vient d’annoncer que plus de 808000 personnes en Allemagne et dans d’autres pays ont passé en 2013 le test d’aptitude physique, le ‘German Sports Badge‘. A noter que près de 12300 participants ont effectué ce test dans leur pays respectif. Cette année, des olympiens comme le décathlonien Frank Buseman (médaillé d’argent), le canoéiste Andreas Dittmer (médaillé d’or), le perchiste Danny Ecker, le sauteur en longueur,  Markus Rehm (champion paralympique) et  plein d’autres athlètes de haut niveau ont participé à une tournée à travers l’Allemagne, et  qui a attiré de nombreuses familles et personnes. A noter que l’intégration d’athlètes handicapés était l’un des thèmes de cette tournée. Les participants à ce test pouvaient choisir parmi différents sports qui couvraient les domaines de la vitesse, de la force, de l’endurance et de la coordination. Infos sur www.dosb.de 

Afin d’éliminer les stéréotypes et préjugés envers les femmes, d’éradiquer la violence, le CNO guatémaltèque et les représentants de divers secteurs du pays se sont réunis au siège du CNO. A l’ordre du jour, définir des actions et des stratégies visant à l’éradication de la violence envers les femmes. La réunion a été organisée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’UNICEF, la Banque mondiale sous le thème «Les hommes s’engagent à mettre fin à la violence envers les femmes» («Hombres comprometidos para poner fin a la violencia contra la mujer »). Parmi les sujets abordés, citons : utiliser le sport comme moyen de formation pour éliminer les préjugés et stéréotypes ; faciliter l’accès et la promotion des femmes athlètes; définir des lignes d’action pour promouvoir à travers le sport l’égalité des genres. Ont participé entre autres à cette réunion le président du CNO, Gerardo Aguirre, le membre du CIO, Willi Kaltschmitt Lujan, le délégué du président, Dwight Pezzarossi, les représentants de l’UNICEF, Christian Skoog et Juan Quiñonez , et de l’ONU, Héctor Morales. Infos sur www.cog.org.gt 

Course la Journée olympique à Bamako. © CNO malien

Le 21 juin dernier, le CNO malien a organisé la Journée olympique avec la participation d’une foule nombreuse composée d’enfants, d’adultes, de sportifs. Le CNO a fait de cette Journée olympique 2014 une célébration de la paix, de l’amitié entre les hommes et  entre les peuples. Cela s’est manifesté par la grande course des élèves de l’Académie de la rive gauche, des éléments des forces armées maliennes, du contingent français de la force SERVAL et de la MINUSMA (Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali). Dans son discours, le président du CNO, Habib Sissoko a rappelé la création du Mouvement olympique moderne et le caractère unificateur du sport, devant de nombreuses personnalités parmi lesquelles la Première dame du Mali, Keita Aminata Maiga, également présidente de l’Académie nationale olympique.  

Initiation au judo lors de la Journée olympique. © CNO portugais

La ville de Vila Real a été choisie par le CNO portugais pour célébrer la Journée olympique le 23 juin dernier. Plus de 200 enfants ont ainsi pu se familiariser avec les valeurs olympiques et s’initier à plusieurs sports, initiation placée sous la coordination des associations et fédérations de handball, athlétisme, basketball, boccia, escrime, gymnastique, golf, judo, tennis de table, tir à l’arc et volleyball. Les jeunes athlètes ont également pu discuter avec des champions olympiques comme Rosa Mota et Carlos Lopes ou des olympiens comme Nuno Delgado et João Neto, également président de la commission des athlètes du CNO. Sur un parcours de 5km, la course a vu la participation de nombreux enfants malgré un temps maussade. A noter qu’une torche olympique a été allumée, portée par Rosa Mota. Infos sur www.comiteolimpicoportugal.pt 

ORGANISATIONS RECONNUES

Lors de la séance bilan des Jeux  Paralympiques d’hiver de Sotchi 2014 organisée la semaine dernière à PyeongChang (République de Corée), le Comité International Paralympique (IPC) a annoncé que ces Jeux ont réalisé un record d’audience télévisée cumulée de près de 2,1 milliards de téléspectateurs soit près de 32% de plus que lors des précédents Jeux Paralympiques à Vancouver en 2010. Au total, quelque 1378 heures ont été diffusées sur 125 chaînes de télévision dans 55 pays. Infos sur www.paralympic.org 

ERRATUM

Merci de noter que, dans l’édition précédente des ‘actualités olympiques’, le copyright de la première photo publiée doit être “Getty Images” et non “POCOG”.

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de Clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

  • Cérémonie de clôture

    Scènes de la Cérémonie de Clôture des deuxièmes Jeux Olympiques de la Jeunesse, le 28 août 2014 à Nanjing.

À LA UNE