Accueil > Actualités > SOTCHI 2014 > « L’histoire va s’écrire » aux premiers Jeux Olympiques d’hiver de Russie

Sotchi 2014

Options

« L’histoire va s’écrire » aux premiers Jeux Olympiques d’hiver de Russie

01/02/2014

À moins d'une semaine de l’ouverture des Jeux à Sotchi, la station balnéaire russe bruisse d’excitation, tandis que le pays se prépare à ces Jeux Olympiques d’hiver, les premiers de l’histoire à se dérouler en Russie.

En effet, Moscou, la capitale russe, a organisé les Jeux Olympiques d’été en 1980 mais, à Sotchi ce sera la première fois que des Jeux Olympiques d’hiver se dérouleront dans le plus grand pays du monde. Et le président de Sotchi 2014, Dmitry Chernyshenko, est de ceux qui attendent avec impatience le début de ces Jeux.

« J’ai hâte d’accueillir le monde entier dans ma ville natale et de lui montrer ce que la Russie moderne a à offrir,» dit-il.

Environ 2 800 athlètes vont arriver à Sotchi au cours de la semaine qui vient, en vue de la cérémonie d’ouverture vendredi 7 février.

« Nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée d’accueillir le monde et bien sûr les athlètes, afin qu’ils viennent écrire l’histoire, » ajoute Chernyshenko. « La seule chose qui chose qui compte désormais ce sont les Jeux eux-mêmes. Nous sommes prêts à commencer. »

L’expérience que vont faire les athlètes et les fans à Sotchi va être unique. Les Jeux seront extrêmement compacts et, pour la première fois, un parc olympique a été construit pour l’occasion, qui rassemble les sites côtiers où auront lieu toutes les compétitions sur la glace, à peu de distance à pied les uns des autres.

Chacun de ces équipements a été édifié pour les Jeux, mais d’autres projets d’infrastructures de grande envergure ont également transformé Sotchi depuis 2005, année où les Jeux ont été attribués à la ville. Et Chernyshenko exprime sa fierté devant les améliorations dont sa ville a bénéficié : rénovation des infrastructures, nouvelles voies routières, initiatives en faveur de l’environnement et bien sûr la construction des installations olympiques.

« C’est ma passion! » s’exclame-t-il. « Je suis, avec ma famille, mes parent, mes amis, si fiers et si enthousiastes de constater autant de changements ici à Sotchi. La ville est désormais devenue un modèle propre à inspirer le reste du pays. »

Les fans qui assisteront aux Jeux pourront aussi faire l’expérience de ce que la culture russe a de mieux à offrir, avec le programme artistique russe, de ballets de musique et de théâtre qui conclut les quatre années de l’Olympiade culturelle de Sotchi 2014.

L’affiche proposera les grands moments des quatre années précédentes. Plus de 5 000 artistes de 70 régions de Russie se produiront sur de nombreux sites à proximité des deux complexes sportifs, et nombre des spectacles seront gratuits. Un gala de danse, des chants de gorge de la région de Tchouktches, à l’est de la Sibérie, de la lezginka, danse traditionnelle du Daguestan et des mélodies cosaques Kuban seront à l’affiche. Une exposition, au Musée d’art de la ville, parcourra l’histoire du sport en Russie et les passe-temps sportifs préférés de grandes personnalités de l’histoire russe.



Un vaste programme de divertissement sera aussi proposé aux visiteurs du Parc olympique et notamment une exposition qui reviendra sur la diversité culturelle, le folklore et l’artisanat des divers groupes ethniques de Russie.

Tous les éléments sont en place et Chernyshenko est impatient d’accueillir les athlètes et les fans du monde entier à Sotchi pour ces Jeux Olympiques d’hiver historiques qui se déroulent pour la première fois en Russie.

« Au cours des années précédentes, nous avons œuvré avec détermination pour développer Sotchi et prévoir un accueil russe aussi chaleureux que passionné aux athlète et aux fans d’ici et de l’étranger, » confie-t-il. « Je suis convaincu que nos efforts seront appréciés par tous ceux qui assistent aux Jeux et, comme voir c’est croire!, je suis prêt à vous accueillir ici à Sotchi en février pour une expérience absolument exceptionnelle! »

 


 

Photos de Sotchi 2014

À LA UNE