Les avant-gardes russes et le sport

24 janvier - 18 mai 2014

Pourquoi des artistes russes, comme Rodtchenko, Klucis, Stepanova,  s’intéressent-ils à la représentation du sport, au point de l’intégrer dans leurs recherches artistiques ? C’est, en toile de fond, la problématique de cette exposition qui aborde l’image du sport dans l’Union soviétique des années 1920-1930 à travers les travaux des avant-gardes.

 
Le centre de gravité de l’exposition porte en effet sur le surprenant intérêt que, dans l’URSS des années 1920-1930, des plasticiens, des photographes, des graphistes, des cinéastes, des poètes manifestent pour les activités sportives. Pourquoi des Klucis,  Rodtchenko ou Stepanova s’intéressent-ils à des activités destinées au plus grand nombre au point d’influencer la pratique artistique de générations d’artistes? 

 

Pour le comprendre il faut prendre en compte la Révolution de 1917 et l’avènement d’une société qui veut abolir les privilèges et permettre à tous l’accès à des activités dont ils étaient exclus La jeune URSS  souhaite que chacun puisse pratiquer du sport d’où le développement des activités sportives de masse sur les lieux de travail et d’éducation. Les artistes d’avant-garde se sentent partie prenante de l’édification de cette nouvelle société ! Nombre de films, de photographies et de revues utilisent le sport comme modèle de leur réflexion.

 

Ces initiatives font des émules hors de l’URSS. Les arts mécaniques et de reproduction (photo, cinéma, graphisme) connaissent de profonds bouleversements dans leurs manières d’appréhender l’activité sportive, la compétition, l’exploit ou l’effort corporel. Par leur truchement un nouveau regard sur le corps et sur l’humain s’engage dans diverses directions que l’exposition s’efforce d’illustrer par la comparaison et la confrontation dans le temps et dans l’espace.

 

 

 


PROGRAMME EN LIEN AVEC L'EXPOSITION

Visites commentées :

 

· 26 janvier à 14h30 (Hall d’entrée, niv.0)
· Focus cinéma avec le commissaire de l’expo, le prof. François Albera

· 16 février à 14h30 (Hall d’entrée, niv. 0)
· Focus photo avec Daniel Girardin, historien de l’art

Rencontre avec
 

Jeudi 20 février à 18h30 - Galerie (+2). Gratuit, tout public.

Le sport dans les activités quotidiennes en URSS, entre 1920 et 1930, par Sylvain Dufraisse, agrégé d’histoire.

La Spartakiade de Moscou en 1928 et la diffusion d’une image athlétique
de la société soviétique à l’échelle internationale, par André Gounot, professeur à l’Université de Strasbourg.


Au sein de l’Avant-garde russe le sport a été pensé différemment ; des intellectuels ont essayé d’en avoir une autre vision et de l’intégrer à l’art.
 

 

 

Dans la jeune URSS, quelles sont les différences entre les sports dits bourgeois et les sports populaires ?

 

 

 

L’homme nouveau est la représentation de toute une société qui avance et la presse du pays va jusqu’à diffuser l’image du surhomme soviétique.

 

 

 

 Qu’est-ce que le mot champion signifie en URSS ?

 

 



Cycle de films à la Cinémathèque suisse

Le Musée Olympique est très heureux de s’associer à la Cinémathèque suisse dans le cadre d’un cycle de huit films consacré aux réalisateurs russes d’avant-garde ayant mis en scène le sport. Il sera ainsi fascinant de découvrir combien
l’activité sportive s’est révélée un champ d’expérimentation inépuisable pour le cinéma.

 

Les aventures extraordinaires de Mister West au pays des bolcheviks (77 min), Collectif Kouléchov, 1924

 

La fièvre des échecs (27 min),Vsevolod Poudovkine et Chpikovski, 1925
28.01 (18h30), 12.02 (15h), 22.02 (15h)
28.01 at 6.30 pm, 12.02 at 3 pm, 22.02 at 3 pm

 

La poupée aux millions (91 min), Serguey Komarov, 1928
4.02 (15h), 20.02 (18h30)
4.02 at 3 pm, 20.02 at 6.30 pm

 

L’homme à la caméra (80 min), Dziga Vertov, 1928
29.01 (15h), 11.02 (21h)
29.01 at 3 pm, 11.02 at 9 pm

 

Printemps / La joie de vivre (60 min), Mikhail Kaufman, 1929
31.01 (18h30), 17.01 (18h30)
31.01 at 6.30 pm, 17.01 at 6.30 pm

 

Seule (82 min), Grigori Kozintsev et Leonid Trauberg, 1931
30.01 (18h30), 7.02 (15h), 25.02 (21h)
30.01 at 6.30 pm, 7.02 at 3 pm, 25.02 at 9 pm

 

Le vieux jockey (82min),
Boris Barnet, 1939
5.02 (15h), 14.02 (21h), 25.02 (18h30)
5.02 at 3 pm, 14.02 at 9 pm, 25.02 at 6.30 pm

 

Un jeune homme sévère (101 min), Abram Room, 1936
6.02 (18h30), 19.02 (21h), 28.02 (18h30)
6.02 at 6.30 pm, 19.02 at 9 pm, 28.02 at 6.30 pm

Sotchi live !

Sotchi live !

Les Jeux Olympiques d’hiver de 2014 ont lieu à Sotchi, ville russe en bordure de la mer Noire. Malgré l’immensité du territoire de la Fédération de Russie, le plus vaste ...

=>