Accueil > Sports > Lutte gréco-romaine > Équipement et histoire

Lutte gréco-romaine équipement et Histoire

   

Équipement

   

Histoire

En lutte gréco-romaine, probablement le sport le plus ancien de l'histoire, les compétiteurs ne sont autorisés à s'affronter qu'avec les mains et les parties hautes du corps.

Le premier sport

À l'exception possible de l'athlétisme, la lutte est reconnue comme le plus ancien sport de compétition. De fait, des peintures rupestres représentant des lutteurs ont été découvertes, datant de 3 000 ans avant J.-C. Et ce sport a été introduit aux Jeux antiques en 708 avant J.-C. !

L'épreuve reine

Lorsque les Jeux Olympiques reviennent à Athènes en 1896, la lutte est une épreuve phare. Pour les organisateurs, ce sport fait figure de symbole historique, la lutte gréco-romaine étant la parfaite réincarnation de celle pratiquée, dans l'Antiquité, par les Grecs et les Romains.

Gréco-romaine ou libre ?

En lutte gréco-romaine, les lutteurs ne peuvent attaquer qu'avec les bras et le haut du corps, et n'ont le droit de saisir leur adversaire que sur ces parties du corps. Comme le suggère son nom, la lutte libre est plus ouverte ; elle permet l'utilisation des jambes et autorise la saisie de l'adversaire au-dessus comme en dessous de la ceinture.

Histoire olympique

Les Jeux de 1900 sont les seuls où la lutte n’est présente sous aucune forme. À partir des Jeux Olympiques de 1908 à Londres, la lutte gréco-romaine fait partie du programme sans interruption.  Depuis les Jeux de 1920 à Anvers, les styles libre et gréco-romain font tous deux l'objet d'une compétition.

Aujourd'hui, les nations dominantes sont la Fédération de Russie, suivie de près par les États-Unis en lutte libre. L'Iran, la Turquie et la Mongolie, pays dans lesquels la lutte est un sport national, possèdent également des champions d'excellent niveau.

Aux Jeux Olympiques de 2000 à Sydney, le programme de lutte gréco-romaine est modifié. Seules huit catégories de poids sont représentées dans chaque style, au lieu de dix, comme c’était le cas depuis les Jeux de 1972 à Munich. À partir des Jeux de 2004 à Athènes, les hommes ne concourent plus que dans sept catégories de poids.

Découvrez le document de référence concernant la Lutte Gréco-Romaine.