Accueil > Sports > Luge > Équipement et histoire

Luge équipement et Histoire

   

Équipement

   

Histoire

Les lugeurs dévalent une piste de glace à très haute vitesse, utilisant leurs réflexes pour négocier les virages. Contrairement aux athlètes du bobsleigh, ils ne bénéficient d'aucune protection. L'erreur est donc interdite.

Des origines suisses

C'est le mot français, luge, qui a donné son nom à ce sport né en Suisse, comme le bobsleigh. Ses racines remontent au 16e siècle. Mais il faudra attendre 300 ans pour que des hôteliers suisses construisent les premières pistes, destinées aux touristes amateurs de sensations fortes.

Davos

La première compétition de luge se déroule à Davos, en 1883.

Pas de freins

La luge est l'un des plus anciens sports d'hiver. Elle consiste à s'allonger, pieds en avant, sur un petit chariot, pour descendre le long d'une piste en glace. La vitesse peut atteindre 140 km/h… sans freins ! À côté des épreuves individuelles, des compétitions par paires sont organisées. Le plus grand des deux compétiteurs prend place au-dessus, pour une aérodynamique optimale. 

Histoire olympique

Il faut attendre 1955 pour que soit organisé le premier Championnat du monde, soit 41 ans après les premiers Championnats d'Europe. Neuf ans plus tard, en 1964, la luge fait ses débuts olympiques, aux Jeux d'Innsbruck, avec une épreuve mixte, une épreuve pour hommes et une épreuve pour femmes. Depuis, le programme n’a pas changé. À partir de 1976, ce sport se court sur la même piste que le bobsleigh.

La discipline est dominée par les Allemands de l'Est, qui remportent 15 des 21 médailles d'or en jeu entre 1964 et 1988. L’un des maîtres incontestés de la luge est un Allemand : Georg Hackl qui remporte la médaille d'or à trois reprises, en 1994 à Lillehammer, en 1998 à Nagano et en 2002 à Salt Lake City.

Découvrez le document de référence concernant la Luge.