Accueil > Sports > Escrime > Équipement et histoire

Escrime équipement et histoire

   

Équipement

   

Histoire

Le combat d’épée est pratiqué depuis des millénaires. Cependant, l’escrime, qui est au départ un exercice d’entraînement militaire, ne devient un sport qu’aux alentours du 15e siècle.

Duels et combats d'épée

L’épée se pratique depuis plusieurs milliers d'années. Les premiers bas-reliefs représentant des escrimeurs au combat datent de 1190 avant J.-C. Découverts dans un temple près de Luxor, ils témoignent de cette histoire millénaire. Du 16e au 18e siècle, les duels sont fréquents. Les adversaires utilisent différentes armes parmi lesquelles le bâton et l’épée à un seul tranchant. Les combats sont alors sanglants, parfois fatals…

Naissance du sport

À l'origine exercice militaire, l’escrime acquiert un statut de sport entre le 14e et le 15e siècle. L’Italie et l’Allemagne revendiquent tous deux son origine. Les maîtres escrimeurs allemands organisent les premières guildes au 15e siècle, la plus notable étant celle de Marxbruder créée à Francfort en 1478.

Règlement

Au 17e et 18e siècles, trois innovations démocratisent la dimension sportive de l’escrime : le "fleuret", arme à pointe aplatie ; un ensemble de règles qui limite les zones de touches et l’adoption du masque grillagé. Ces progrès contribuent à garantir la sécurité des escrimeurs.

Histoire olympique

L’escrime est disputée pour la première fois aux Jeux de 1896 à Athènes et n’a plus quitté le programme olympique depuis. La compétition féminine d’escrime fait son entrée aux Jeux de 1924 à Paris. Aujourd’hui, hommes et femmes s’affrontent dans des épreuves individuelles et par équipes dans lesquelles sont utilisées trois types d’armes : le fleuret, l’épée et le sabre. Le fleuret est d’abord la seule arme utilisée par les femmes jusqu'aux Jeux de 1996 à Atlanta, qui voient l'introduction de l'épée féminine. Le sabre féminin, quant à lui, figure pour la première fois au programme des Jeux de 2004 à Athènes.

Parmi les figures qui ont marqué ce sport, l'Italien Nedo Nadi est le seul escrimeur à avoir remporté une médaille avec chacune des trois armes en une seule édition des Jeux. En 1912, à l'âge de 18 ans, il gagne au fleuret. Puis, après avoir été décoré par son pays pour acte de bravoure lors de la Première Guerre mondiale, il remporte cinq médailles d'or à Anvers en 1920, record historique et inégalé : en individuel au fleuret et au sabre, par équipes au fleuret, à l'épée et au sabre.

Découvrez le document de référence concernant l'Escrime.