Accueil > Sports > Vélo BMX > Équipement et histoire

Cyclisme BMX équipement et histoire

   

Histoire

Inspirée du motocross, la course de BMX voit le jour aux États-Unis. Cette discipline devient rapidement populaire et fait ses débuts aux Jeux Olympiques à Beijing, en 2008.

Naissance en Californie

Le "bicycle motocross" (BMX) apparaît dans les années 1960 en Californie, alors que le motocross prend son essor aux États-Unis. La version mécanique sera une source d’inspiration de ce sport d’action.

Essor mondial

Sport d'action accessible, le BMX connaît un succès immédiat aux États-Unis. Au début des années 1970, une structure de régulation des courses est fondée aux États-Unis. Durant cette même décennie, le sport connaît un succès international croissant.

Vers la reconnaissance internationale

La Fédération internationale de BMX voit le jour en avril 1981. Le BMX se développe rapidement comme un sport à part entière, manifestement plus proche du cyclisme que du motocross. De fait, en 1993, le BMX est définitivement intégré à l’Union Cycliste Internationale (UCI). Il fait ses débuts olympiques aux Jeux de Beijing en 2008.

Histoire olympique

C’est en 2008 à Beijing que le BMX fait son entrée dans le programme olympique. L’épreuve masculine est remportée par le Letton Maris Strombergs. Chez les femmes, c’est la Française Anne-Caroline Chausson qui décroche le premier titre olympique dans cette discipline.

Le BMX est l’un des sports cyclistes les plus rapides et les plus jeunes. Son principe est simple : huit concurrents s’affrontent sur une piste parsemée de sauts, de virages élevés et d’obstacles. À Beijing, la piste du vélodrome de Laoshan est longue de 370 mètres pour les hommes et 350 pour les femmes.

Découvrez le document de référence concernant le BMX.