Accueil > Le CIO > Commissions > Culture et éducation olympique

Commission pour la culture et l’éducation olympique

   

Mission

   

Composition

   

Support

   

Jeux

Le CIO a lancé de nombreux programmes et activités, tels que la Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture, visant à sensibiliser la population à l'importance de la culture et de l'éducation olympique.

Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture

Organisée tous les deux ans par le CIO, la Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture rassemble des représentants du monde du sport, des universités, des ONG, des gouvernements et des organisations intergouvernementales ainsi que des athlètes et des jeunes pour discuter de ces thèmes et décider de stratégies communes.

Ces conférences ont pour objectifs :

  • d'évaluer régulièrement les progrès accomplis par le Mouvement olympique dans le domaine de l'éducation, de la culture et du sport
  • d'apporter de nouvelles connaissances sur ces questions en partageant les expériences des différents secteurs de la société
  • d'encourager la coopération ainsi que le développement de politiques à cet égard.

La 7e Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture s'est tenue à Durban, Afrique du Sud, en décembre 2010, sous le mot d'ordre "Donner la parole aux jeunes" et s'est conclue par une série de recommandations finales, lesquelles ont été approuvées par plus de 600 délégués.

Pour en savoir davantage sur la 7e Conférence mondiale sur le sport, l'éducation et la culture, consultez la page suivante : www.olympic.org/durban2010

Concours du CIO
Concours olympique "art et sport"

Le concours olympique "art et sport" a été relancé en 2000 pour permettre à chaque Comité National Olympique de développer une synergie entre les mondes de l'art et du sport, tant au niveau national que régional.

Avec la tenue de ce concours tous les quatre ans, le CIO fait revivre l'une de ses plus anciennes traditions, instaurée par le rénovateur des Jeux Olympiques, le baron Pierre de Coubertin, à savoir le désir d'allier le sport à la culture. Lors des premiers Jeux Olympiques de l'ère moderne, des médailles étaient en effet décernées aux lauréats des concours musicaux, littéraires et artistiques organisés à l'occasion des Jeux.

Le concours "art et sport" est ouvert à des artistes originaires de pays possédant un CNO reconnu. Deux catégories sont en lice : œuvres graphiques et sculptures. Un prix en argent ainsi qu'un trophée sont remis à chacun des trois artistes primés dans chaque catégorie.

L'édition 2012 avait pour thème : "le sport et les valeurs olympiques que sont l'excellence, l'amitié et le respect". Pour cette édition, toutes les œuvres primées lors de la phase nationale ont été exposées à la Maison du Sport International à Lausanne, Suisse. Quant à la phase internationale, les œuvres des trois lauréats et des cinq diplômés de chaque catégorie, sélectionnées par un jury international, ont été exposées à la Guildhall Art Gallery de Londres.

Cliquez ici pour accéder aux informations générales et au règlement du concours

Cliquez ici pour télécharger la brochure complète des œuvres primées.

Concours olympique "sport et littérature"

Depuis sa fondation, le CIO défend le sport et la culture. En 2001, il crée le concours olympique "sport et littérature" pour renforcer le lien entre la littérature et la célébration des Jeux Olympiques.
Ouvert à tous les Comités Nationaux Olympiques, ce concours récompense les meilleures œuvres sur l’esprit olympique ou les valeurs olympiques dans deux catégories d’âge.
Pour apprécier le contenu de chaque œuvre et le respect de l’universalité cher à l’Olympisme, les lauréats de chaque catégorie sont choisis par des jurys nationaux dans la langue de chaque pays et région. Les œuvres primées sont compilées dans une brochure multilingue destinée à éveiller la curiosité des jeunes lorsqu’ils découvrent que d’autres artistes de leur âge partagent les mêmes aspirations et idéaux.

Concours "sport et photographie"

L’association du sport, de l’art et de la culture est au cœur de la philosophie du Mouvement olympique. C'est l’une des priorités du CIO. C’est dans cette perspective qu’est organisé le concours "sport et photographie". Ce concours est ouvert aux photographes amateurs uniquement. Les CNO sont invités à y participer en y inscrivant leurs lauréats sélectionnés au terme d’un concours national dans l’une ou l'autre des trois catégories proposées – ou les trois.

Concours "sport et chanson"

S’inspirant de la tradition des premières Olympiades, lorsqu’étaient organisées des compétitions mêlant l’art et la musique, la commission du CIO pour la culture et l’éducation olympique a déjà lancé des concours d’art, de littérature et de photographie. Avec le concours "sport et chanson", la commission espère encourager tous les CNO à restaurer une synergie active entre les mondes de la musique et du sport, sur les plans national et international, et à renforcer ce lien.

Ce concours est ouvert à des artistes originaires de pays possédant un CNO reconnu, sans limite d’âge. Le thème central est "sport et Olympisme". La compétition se déroule en deux phases : nationale puis internationale, cette dernière étant sous la responsabilité de la commission. Le jury du CIO sélectionne trois lauréats et cinq finalistes. En outre, le lauréat du premier prix est invité aux Jeux Olympiques.

Académie Internationale Olympique (AIO)

En 1927, Pierre de Coubertin et son ami Ioannis Chrysafis, chef du département d'éducation physique à l'Université d'Athènes, s'entendirent pour créer un centre d'études du Mouvement olympique et de ses tendances.

De son côté, le Comité Olympique Hellénique voulait fonder un centre d'études sur le modèle du gymnase de l'Antiquité.

Les objectifs étaient communs mais le projet ne put voir le jour qu'en 1961, grâce à la détermination de Jean Ketséas, secrétaire du Comité Olympique Hellénique, et de Carl Diem, un confrère de Coubertin.

Évolution

De 1961 à 1969, l'activité de l'AIO consistait essentiellement en une Session annuelle, au cours de laquelle les participants vivaient et travaillaient sous des tentes. Aujourd’hui, l'AIO dispose de deux centres de conférence, dont l'un, équipé des dernières technologies, peut accueillir 450 personnes, d'une librairie, de salles de réunion (pour 250 personnes), d'équipements sportifs, d'un restaurant et de bâtiments administratifs. Le fonctionnement de l'AIO est financé par le gouvernement grec (pour environ deux tiers) et par la Solidarité Olympique (pour le tiers restant).  

Mission de l'AIO
  • Créer un centre culturel international à Olympie
  • Préserver et diffuser l'esprit olympique
  • Étudier et mettre en place les principes éducatifs et sociaux de l’Olympisme

Parmi les activités de l'AIO :

  • Des sessions internationales annuelles pour jeunes participants (deux délégués par CNO, un jeune homme et une jeune femme),
  • Un programme international d'études olympiques destiné aux étudiants de troisième cycle,
  • Des sessions internationales destinées aux professionnels de l'éducation et aux directeurs d'instituts supérieurs d'éducation physique, aux directeurs des académies nationales olympiques et aux journalistes sportifs,
  • Des sessions spéciales pour les organisations affiliées au Mouvement olympique (CNO, Fédérations Internationales et associations d'entraîneurs, d'arbitres et de dirigeants sportifs),
  • Des sessions spéciales pour les institutions indirectement associées à l'Olympisme, dont le but est de promouvoir les valeurs olympiques,
  • Des conférences sur la science du sport,
  • Des visites de chercheurs sur des thèmes olympiques.

L'AIO mène principalement son action éducative lors des sessions qu'elle organise chaque année à Olympie. Les sessions se répartissent en cinq catégories : 1) session pour les jeunes participants; 2) session pour les professionnels de l'éducation; 3) session pour les officiels des Comités Nationaux Olympiques et des Académies Nationales Olympiques; 4) séminaire pour les journalistes sportifs; et 5) séminaire sur les études olympiques pour les étudiants de troisième cycle.

En savoir plus sur l'AIO

COOPÉRATION AVEC L'ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ÉDUCATION, LA SCIENCE ET LA CULTURE (UNESCO)

En janvier 2004, le CIO a signé un nouvel accord de coopération avec l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) dans le but de renforcer la coopération qu’ils avaient établie en 1984, de conjuguer leurs efforts et de coopérer pour garantir une étroite complémentarité entre les idéaux olympiques et les objectifs de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation physique et du sport.

À travers cet accord, l’UNESCO et le CIO s’engagent à coopérer dans le cadre d'activités d’intérêt commun telles que l’éducation physique et le sport, en particulier par l’organisation conjointe de réunions et de séminaires.

En outre, les deux organisations veillent à encourager le développement de l’éducation physique et du sport, ainsi que la mise en œuvre des dispositions correspondantes de la Charte internationale pour l’éducation physique et sportive et de la Charte olympique.

En savoir plus sur l’UNESCO

LE COMITE INTERNATIONAL POUR LE FAIR-PLAY (CIFP)

Créé en 1963, le Comité International pour le Fair-Play (CIFP) entend promouvoir les principes du fair-play, qui sont essentiels au sport.

 
   

Education par le sport

IOC World Conference on Sport, Education and Culture: 8th Edition in Amsterdam
Conférence mondiale du CIO sur le sport, la culture et l'éducation : 8e édition à Amsterdam La 8e édition de la Conférence mondiale du CIO sur le sport, l'éducation et la culture vient s'ajouter à la liste des grands événements internationaux de 2012 tels que les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver à Innsbruck, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20), et les Jeux de la XXXe Olympiade à Londres, clôturant ainsi en beauté cette année olympique.
715 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: 3