Vancouver 2010


Vancouver 2010 un héritage bien réel
 

Plus de deux ans après les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, Vancouver bénéficie toujours d’être une ville olympique, grâce à l’héritage planifié par le comité d’organisation de Jeux (COVAN) et les partenaires locaux et avec le soutien du CIO. Qu’il s’agisse des nouveaux équipements sportifs ou des améliorations de l’infrastructure, en passant par les bénéfices environnementaux et économiques, la ville s’est servie des Jeux d’hiver comme d’un catalyseur pour mettre en œuvre une série de legs durables.

L’héritage sportif dont les Jeux sont à l’origine est sans conteste ce qui frappe le plus. Les nouvelles installations comme l’ovale olympique de Richmond ont permis à un nombre de jeunes toujours plus élevé de pratiquer un sport, et ce en partie aussi du fait des remarquables performances olympiques de la délégation canadienne.

« Après les Jeux, les adolescents se sont précipités dans les patinoires. Ils se sont engagés en curling, en ski, en saut à ski. Cela grâce aux Jeux Olympiques, » confie John Furlong, directeur général du COVAN, lors d'un inteview en 2011. « Finalement, l’espoir c’est qu’avec les Jeux, tous les enfants auront eu la chance de faire l’expérience du sport. »

En savoir plus sur l'héritage de Vancouver 2010
Vancouver 2010 Faits & Chiffres (en anglais)


© Getty

Le maire de Richmond se félicite de l’héritage de Vancouver 2010
 

Le maire de Richmond, où se déroulèrent les compétitions de patinage de vitesse des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010, revient sur l’héritage à long terme dont les Jeux peuvent être à l’origine dans la ville qui les organise.

In Malcolm Brodie, le maire de Richmond, commune limitrophe de Vancouver, souligne ce dont sa ville bénéficie grâce à la tenue des Jeux Olympiques d’hiver de 2010 et notamment cet ovale olympique spécialement construit pour les compétitions de patinage de vitesse sur piste longue mais qui, depuis, remporte un immense succès comme équipement public, avec sa piste de patinage couverte, ses deux patinoires, sans oublier les courts de badminton, de volleyball et les 2140 m2 de la salle de gym et de mise en forme.

En savoir plus à propos de l'héritage olympique à Richmond


 
   

Vancouver 2010

Vancouver 2010 legacy lives on
Vancouver 2010 un héritage bien vivant Plus de deux ans après les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, Vancouver bénéficie toujours d’être une ville olympique, grâce à l’héritage planifié par le comité d’organisation de Jeux et les partenaires locaux et avec le soutien du CIO. Qu’il s’agisse des nouveaux équipements sportifs ou des améliorations de l’infrastructure, en passant par les bénéfices environnementaux et économiques, la ville s’est servie des Jeux d’hiver comme d’un catalyseur pour mettre en œuvre une série de legs durables.
143 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: -2147483648
   

Vancouver 2010

Richmond mayor hails legacies of Vancouver 2010
Le maire de Richmond se félicite de l’héritage de Vancouver 2010 Au moment où les yeux du monde entier se tournent vers les Jeux Olympiques de 2012 à Londres, le maire de Richmond, où se déroulèrent les compétitions de patinage de vitesse des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010, revient sur l’héritage à long terme dont les Jeux peuvent être à l’origine dans la ville qui les organise.
24 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: -2147483648