Vancouver 2010

 

© Getty

Trois mille poteaux, 1 200 postes de travail pour les médias, 1 000 bornes d’enseigne, 100 bancs, 12 podiums pour les cérémonies protocolaires, une structure d’arrivée nordique, des rampes pour fauteuils roulants, des supports divers pour matériel sportif, des abris chauffés, des clôtures, des palissades, des tables de pique-nique, des chaises pour les juges, des postes de commentateurs, une cabane d’entreposage pour luges, un podium pour bobs, des armoires à carabines, des étagères pour luges de hockey, des stands de mascottes.

Tels sont les principaux articles en bois fabriqués sur mesure qui sont nécessaires pour que les sites des Jeux d’hiver puissent fonctionner et dont les athlètes et les spectateurs ont besoin. En règle générale, le comité d’organisation des Jeux travaille avec une usine supervisée par un département spécifique et mandatée pour fabriquer et fournir ces accessoires.

Ce qui rend le cas de Vancouver unique dans l’histoire des Jeux, c’est que plus de 11 000 articles de ce genre ont été fabriqués (à des prix compétitifs et en conformité avec les normes de qualité) dans une usine créée par le comité d’organisation en partenariat avec son partenaire national RONA. Le programme de 30 semaines a offert de la formation en menuiserie appuyée par une expérience en milieu de travail aux participants, des personnes n’ayant pas réussi jusqu’à maintenant à entrer sur le marché du travail. Le projet a également permis de mettre sur pied un programme communautaire de préparation à la construction d’une durée de six semaines ayant pour but d’aider les personnes à surmonter les obstacles à l’emploi.

Grâce à ces deux programmes mis sur pied dans le cadre d’une collaboration multipartite, l’atelier de fabrication RONA de Vancouver 2010 a atteint un de ses principaux objectifs, soit fournir des « outils de vie » à plus de 200 personnes, pour la plupart des jeunes adultes.

Cette collaboration olympique a donc généré un véritable héritage en permettant à des personnes défavorisées ayant travaillé pour assurer les besoins opérationnels du COVAN d’améliorer leur situation économique et sociale.

 
   

Vancouver 2010

Vancouver 2010 legacy lives on
Vancouver 2010 un héritage bien vivant Plus de deux ans après les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, Vancouver bénéficie toujours d’être une ville olympique, grâce à l’héritage planifié par le comité d’organisation de Jeux et les partenaires locaux et avec le soutien du CIO. Qu’il s’agisse des nouveaux équipements sportifs ou des améliorations de l’infrastructure, en passant par les bénéfices environnementaux et économiques, la ville s’est servie des Jeux d’hiver comme d’un catalyseur pour mettre en œuvre une série de legs durables.
143 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: -2147483648
   

Vancouver 2010

Richmond mayor hails legacies of Vancouver 2010
Le maire de Richmond se félicite de l’héritage de Vancouver 2010 Au moment où les yeux du monde entier se tournent vers les Jeux Olympiques de 2012 à Londres, le maire de Richmond, où se déroulèrent les compétitions de patinage de vitesse des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010, revient sur l’héritage à long terme dont les Jeux peuvent être à l’origine dans la ville qui les organise.
24 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: -2147483648