Vancouver 2010

© Getty

En lançant le projet de l’anneau olympique 2010, la ville de Richmond, Vancouver, résumait ainsi sa mission de projet olympique : « Se servir de l’occasion offerte par les Jeux Olympiques comme catalyseur afin de conférer à notre ville une stature internationale et de créer une nouvelle capitale sociale et économique qui enrichisse de manière significative la qualité de vie de Richmond. Nous y parviendrons en combinant esprit olympique et direction avisée et en associant de façon homogène un site de classe mondiale, un programme de sport et de bien-être et une planification communautaire novatrice pour en faire un héritage spécifique légué par les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012 ».  

Dès le départ, la ville de Richmond a considéré le projet olympique à la lumière des contributions qu’il pourrait apporter à Richmond en termes de développement à long terme une fois les Jeux terminés. La ville s’est attachée en premier lieu à utiliser le projet pour accélérer la mise en œuvre de son initiative : transformer le centre ville pour en faire un nœud urbain encore plus dynamique qui englobe le secteur riverain en créant une nouvelle enceinte résidentielle mixte sur les rives de la rivière Fraser ancré par la construction de l’anneau emblématique. L’anneau olympique de Richmond a été conçu pour répondre aux besoins à long terme de la ville en matière d’installations sportives, récréatives et de bien-être ainsi que pour stimuler le développement commercial de la collectivité et apporter une valeur ajoutée à ses infrastructures culturelles.

L’anneau olympique de Richmond est l’exemple même des résultats que l’on peut obtenir en matière de planification communautaire, gestion de projet de construction, conception environnementale, durabilité économique et engagement communautaire en lien avec un site olympique. Toutes les villes hôtes olympiques ou abritant un site olympique devrait s’en inspirer.

 
   

Vancouver 2010

Vancouver 2010 legacy lives on
Vancouver 2010 un héritage bien vivant Plus de deux ans après les Jeux Olympiques d’hiver de 2010, Vancouver bénéficie toujours d’être une ville olympique, grâce à l’héritage planifié par le comité d’organisation de Jeux et les partenaires locaux et avec le soutien du CIO. Qu’il s’agisse des nouveaux équipements sportifs ou des améliorations de l’infrastructure, en passant par les bénéfices environnementaux et économiques, la ville s’est servie des Jeux d’hiver comme d’un catalyseur pour mettre en œuvre une série de legs durables.
143 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: -2147483648
   

Vancouver 2010

Richmond mayor hails legacies of Vancouver 2010
Le maire de Richmond se félicite de l’héritage de Vancouver 2010 Au moment où les yeux du monde entier se tournent vers les Jeux Olympiques de 2012 à Londres, le maire de Richmond, où se déroulèrent les compétitions de patinage de vitesse des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010, revient sur l’héritage à long terme dont les Jeux peuvent être à l’origine dans la ville qui les organise.
24 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: -2147483648