Accueil > L'Olympisme en action > Héritage olympique > L'héritage de candidature

L'héritage de candidature

   

Chicago

   

Sion

   

Lille

   

Manchester

© IOC

L’héritage sportif de Chicago

Les divers legs dont bénéficient les villes hôtes des Jeux Olympiques comme Barcelone, Vancouver ou Londres sont désormais bien documentés, mais les procédures de candidature en vue d’obtenir l’organisation des Jeux peuvent à elles seules être à l’origine de nombre d’avantages à court et à long termes pour les villes qui y prennent part.

Chicago était ainsi l’une des villes candidates à l’organisation des Jeux Olympiques de 2016 qui a finalement été attribuée à Rio de Janeiro. Bien que cette ville des États-Unis n’ait pas été retenue, elle a pu utiliser la procédure de candidature pour créer une organisation sportive de jeunesse qui répond à des problèmes sociaux plus généraux et diffuse des valeurs positives ainsi que les principes nécessaires pour devenir un bon meneur.

« Ils (les dirigeants de la candidature de Chicago) ont très tôt décidé que cette candidature laisserait un héritage et - que l’on perde ou que l’on gagne - davantage d’enfants pratiqueraient un plus grand nombre de sports olympiques,» confie Patrick Sandusky, responsable de la communication du Comité Olympique des États-Unis (USOC) et membre du comité de candidature de Chicago 2016.

L’organisation World Sport Chicago (WSC) est le résultat de ce projet. Elle a été créée en 2006, quand Chicago était en lice avec Los Angeles, San Francisco, Philadelphie et Houston pour être choisie par l’USOC comme ville requérante des États-Unis à l’organisation des Jeux de 2016.

Six ans plus tard, et bien que Chicago n’ait pas remporté le projet d’accueillir les Jeux de 2016, la WSC ne cesse de se renforcer. Elle a ainsi permis jusqu’à présent de proposer à plus de 30 000 jeunes la découverte de nouveaux sports, comme le tir à l’arc, l’athlétisme et la lutte, avec des entraîneurs qualifiés et des possibilités d’entraînement. Elle a également lancé un programme de bourses pour récompenser les jeunes qui démontrent leur engagement envers les valeurs olympiques.

La WSC est aussi à l’origine d’un programme hautement innovateur intitulé B.A.M. (Becoming a Man, devenir un homme) Sports Edition. Ce projet s’attelle à la question de la violence des ados et s’efforce de proposer un environnement sûr et mobilisateur aux élèves masculins en situation de risque dans certains des quartiers les plus dangereux de Chicago.