Accueil > Le CIO > Commissions > Médicale > SHA

Harcèlement et abus sexuels dans le sport

   

Harcèlement

   

Abus

   

Homophobie

   

Bizutage

   

Témoignages

Qu'est-ce que l'homophobie ?

L’homophobie est la peur infondée des personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles et transsexuelles.

À quoi ressemble un comportement homophobe ?

Injures, plaisanteries, insultes et même violences physiques, basées sur l’orientation sexuelle perçue d'une personne.

De quelle manière l’homophobie peut-elle affecter un athlète et une équipe ?

- Elle peut provoquer une perte de confiance et provoquer des contre-performances.

- Si elle n’est pas combattue, elle peut nuire à la cohésion du groupe ou de l’équipe.

- Elle peut avoir un impact négatif sur la santé psychologique, être une cause potentielle d’anxiété, de dépression, d’abus d’alcool ou d’autres drogues ou de comportements d’automutilation.

 
Étude de cas « Jack »

Jack est un nageur de 18 ans en dernière année de lycée. C’est un spécialiste du papillon qui excelle dans le 200 mètres. Il détient le record national dans sa catégorie d’âge. Les nageurs plus jeunes regardent Jack avec admiration à la piscine. Jack est également un excellent élève : il est le premier de sa classe, il fait partie du conseil des élèves depuis deux ans, et chaque année il dirige un groupe d’étudiants dans un projet de bénévolat auprès des sans-abris. Il a une famille qui le soutient, qui est fière de ses exploits sportifs. Son père était un basketteur professionnel de haut niveau. Ses coéquipiers commencent à se demander pourquoi Jack n’a pas de petite amie.

 

En secret, Jack se bat avec son orientation sexuelle. Il se rend compte qu’il est attiré par les autres garçons. Il devient anxieux et commence à s’isoler. Un jour, au lycée, un des joueurs de l'équipe de football appelle Jack "le mec gay". Les autres élèves se moquent de lui. Il n'attend qu'une chose : rentrer chez lui pour échapper aux railleries.

 

Le père de Jack a déjà entendu parler par un autre parent de l’incident au lycée : il est furieux et lorsque Jack passe la porte d’entrée, il hurle qu’il fait honte à sa famille. Jack descend les escaliers en courant et claque la porte.

 

À l’entraînement ce soir-là, il est évident pour Jack que tout le monde a déjà entendu parler de l’incident du "mec gay" au lycée. C’est ce même soir que le capitaine de l’équipe est choisi pour la compétition nationale de la semaine suivante. Jack espère être choisi : c'est un leader né et un choix évident. Le vote de l’équipe a lieu, et à la fin de l’entraînement, le capitaine de l’équipe est annoncé : ce n’est pas Jack. Jack apprend aussi ce soir-là qu’un de ses coéquipiers a dit à l’entraîneur qu’il ne voulait pas partager la même chambre que lui lors de la compétition la semaine suivante. Aucun des garçons de l’équipe ne sera volontaire pour être son compagnon de chambre.

 

 

Actions

Qu’est-ce qui pourrait aider Jack ?

- Savoir qu'il a le droit d'être protégé

- Avoir conscience qu'il n'est pas en faute

- Savoir qu'il n'est pas tout seul et que des gens sont là pour l'écouter

- Se confier à un adulte en qui il a confiance (membre de l'assistance sociale, médecin de l'équipe, responsable de l'équipe, infirmière, parent, frère/sœur plus âgé(e), ami ou professeur)

- Contacter un numéro d’assistance

 

 

Que peuvent faire les coéquipiers de Jack s’ils s’inquiètent pour lui ?

- Parler de leurs inquiétudes à des adultes de confiance

- Chercher de l'aide pour comprendre ce qu'ils ressentent

- Chercher de l’aide s’ils pensent être homophobes

 

 

Que peut-on faire pour se protéger de l’homophobie dans le sport ?

- Suivre les procédures de son organisation, s'il en existe

- Apprendre à connaître ses droits et responsabilités

- Savoir comment agir pour empêcher et signaler des faits inquiétants

- Veiller les uns sur les autres

- S’opposer aux comportements déplacés de certains

- Discuter de ses inquiétudes avec d'autres personnes

 

Étude de cas entraîneur « Kurt »

Kurt est l’entraîneur principal de l’équipe nationale de football des moins de 17 ans. C’est un entraîneur intransigeant, mais il est réputé pour les résultats obtenus par ses équipes. Il applique une discipline stricte et est fier de ses succès. Kurt exige de son équipe de football le même niveau de respect, d’obéissance et d’éthique du travail. Il fait travailler l’équipe dur et pousse les joueurs au maximum de leurs limites. Ses séances d’entraînement sont dirigées avec une précision militaire.

Ryk est un excellent gardien de but de 17 ans, et il est l’un des joueurs préférés de Kurt. Ryk travaille dur et a d’excellents résultats – aussi bien sur le terrain qu’à l’école. C’est un jeune homme poli et obéissant.

Un jour, profitant de la plage au Cap, Kurt voit Ryk assis sur un banc du parc, se tenant par la main avec un autre jeune homme. Ils sont de toute évidence heureux d’être ensemble. Ils vont se cacher derrière un arbre et Kurt voit Ryk embrasser le jeune homme sur la joue.

Le jour suivant à l’entraînement, Ryk reçoit un accueil glacial. Devant toute l’équipe, Kurt hurle sur Ryk et l’insulte avec mépris. Il lui demande même de quitter le terrain.

En tant qu’entraîneur, que pourrait faire Kurt ?

- Reconnaître que les athlètes sont libres de choisir leur orientation sexuelle – ce qui est un droit de l’homme fondamental – et ne peuvent être persécutés pour cela

- Ne pas faire de discrimination envers les athlètes sur la base de leur orientation sexuelle

- Éviter de porter des jugements sur la vie personnelle de ses athlètes

- Lutter contre ses propres préjugés en s’engageant dans une formation professionnelle sur la diversité dans le sport

- Encourager une ambiance de respect mutuel dans l’équipe

- S’assurer que l’équipe a une politique ou une déclaration d’intention qui prouve son engagement à créer un environnement sain et respectueux et qui définit les procédures visant à protéger les droits des athlètes, favoriser leur bien-être et assurer leur protection