Accueil > Le CIO > Commissions > Médicale > SHA

Harcèlement et abus sexuels dans le sport

   

Harcèlement

   

Abus

   

Homophobie

   

Bizutage

   

Témoignages

Qu’est-ce que le bizutage ?

- Le bizutage implique des séances d’initiation abusives qui ont souvent une connotation sexuelle et au cours desquelles les nouveaux arrivants sont la cible de leurs coéquipiers.
- Le bizutage implique une différence de pouvoir entre les coéquipiers, généralement basée sur l’ancienneté.

Comment le bizutage arrive-t-il ?

- Le bizutage est considéré comme une « initiation » ou un rite de passage pour les nouveaux membres d’une équipe, afin d'être acceptés dans l’équipe en question.

- Il a souvent lieu en l'absence de surveillance des adultes.

- Il a souvent lieu en lien avec une consommation d’alcool.

- Il implique souvent une activité sexuelle non désirée.

- Il est souvent toléré à tort par l’organisation sportive comme faisant partie intégrante de sa tradition.

 
De quelle manière le bizutage peut-il affecter un athlète ?

- Le bizutage peut entraîner une baisse des performances, voire un arrêt de la compétition, car il détruit l’estime de soi.
- Le bizutage peut avoir des conséquences graves sur la santé telles que maladies psychosomatiques, anxiété, dépression, abus d’alcool ou d’autres drogues, automutilation et même suicide.

Étude de cas « Javier »

Javier, adolescent de 17 ans, vient d’apprendre qu’il a été sélectionné pour intégrer l’équipe nationale junior dans un certain sport. Il habite loin du centre d’entraînement national et est tout enthousiaste à l’idée d’aller dans la grande ville pour réaliser son rêve.

 

Il arrive au stage d’entraînement la veille du début des entraînements. Il reçoit de Juan Manuel, le capitaine de l’équipe, une lettre manuscrite l’invitant à venir dans sa chambre pour une « fête de bienvenue dans l’équipe » le soir même.

 

 

En arrivant dans la chambre, il est accueilli par les autres nouveaux membres et 5 des anciens de l’équipe. Il n’y a ni entraîneur ni aucun autre adulte présent. On lui tend une bière et il remarque un grand tonneau posé sur une table. La musique est forte et plusieurs membres de l’équipe s’égosillent dans un coin.

 

Juan Manuel est apparemment chargé de distribuer les boissons et d’orchestrer les activités. Il demande à tous les nouveaux arrivants de participer à un concours du meilleur buveur de bière ainsi qu’à une course, nus dans le couloir de l’hôtel. Les autres anciens de l’équipe commencent à applaudir et à encourager l’équipe par des chants.

 

Javier n’a jamais eu une expérience semblable auparavant et il se sent très mal à l’aise.

 

 

Plus la quantité de bière consommée augmente, plus le niveau sonore monte. Puis Juan Manuel annonce un rituel d’initiation spécial pour l’équipe. On frappe à la porte et une jeune fille presque nue entre dans la pièce. Elle commence à danser de façon provocante et touche tous les nouveaux membres de l’équipe d’une manière explicite. Javier se sent de plus en plus mal à l’aise et essaie de s’éloigner le plus possible de la jeune fille...

 

 

 

Actions
Qu’est-ce qui pourrait aider Javier ?

- Savoir qu'il a le droit d'être protégé

- Avoir conscience qu'il n'est pas en faute

- Savoir qu'il n'est pas tout seul et que des gens sont là pour l'écouter

- Se confier à un adulte en qui il a confiance (membre de l'assistance sociale, médecin de l'équipe, responsable de l'équipe, infirmière, parent, frère/sœur plus âgé(e), ami ou professeur)

- Contacter un numéro d'assistance

- Se rapprocher de ses nouveaux coéquipiers

 

Que peuvent faire les coéquipiers de Javier s’ils s’inquiètent pour lui ?

- Parler de leurs inquiétudes à des adultes de confiance

- Chercher de l'aide pour comprendre ce qu'ils ressentent

- Chercher de l’aide s’ils pensent qu’ils risquent de se comporter de manière abusive

- S'opposer à tout comportement déplacé de la part de leurs coéquipiers

 

Que peut-on faire pour se protéger du bizutage dans le sport ?

- Suivre les procédures de son organisation, s'il en existe

- Apprendre à connaître ses droits et responsabilités

- Savoir comment agir pour empêcher et signaler des faits inquiétants

 - Veiller les uns sur les autres

- Participer à des initiations raisonnables mais éviter de se laisser entraîner dans des rituels/bizutage abusifs

- S’opposer aux comportements déplacés de certains

- Discuter de ses inquiétudes avec d'autres personnes

 

 

 

Actions de l’entraîneur

En tant qu’entraîneur, que faire pour aider Javier ?

 

- L’écouter calmement s’il désire parler

- Lui dire qu’il a le droit d’être protégé

- Lui dire que ce n’est pas sa faute et qu’il n’est pas seul

- Lui dire que vous aurez peut-être à signaler le problème à une personne qui pourra l’aider

- Apprendre où et comment signaler les cas de bizutage divulgués par les athlètes (contacter un chaperon d’équipe, une assistante sociale, un médecin, une infirmière ou un numéro d'assistance)

- Dénoncer les comportements inadaptés d’autres entraîneurs ou d’athlètes

- Signaler les collègues ou athlètes que vous suspectez de maltraiter des athlètes ou dont vous savez qu'ils le font

- Adopter un comportement et une éthique irréprochables dans votre activité d’entraîneur (aspect confidentiel, par exemple envers les coéquipiers)