Accueil > Le CIO > Commissions > Médicale > L'image corporelle

L'image corporelle

Lorsque les jeunes filles et les femmes font du sport, elles peuvent en tirer de nombreux bienfaits pour leur santé. Si ces bienfaits l’emportent largement sur les risques que représente la pratique d’un sport, des études scientifiques montrent que, dans certains cas, l’image corporelle de certaines femmes athlètes peut souffrir à cause du sport. La triade de la femme athlète peut notamment avoir un impact important sur la vie des jeunes filles et des femmes concernées.

Les quatre vidéos intitulées “Hungry for Gold” (assoiffées d’or) sont un outil pédagogique destiné aux athlètes ainsi qu’aux parents, entraîneurs, personnel d’assistance et dirigeants sportifs, en les informant de la triade de la femme athlète et de ses conséquences sur la santé. 

À travers les expériences de nos personnages fictifs Anezka, Aiko et Tochi, Jesse et Akeyo représentés dans les vidéos, vous pourrez :
• en savoir plus sur les bonnes habitudes alimentaires et sportives
• comprendre l’importance de l’image corporelle, et
• découvrir comment prévenir l’apparition de la triade de la femme athlète.


 







Voulez-vous en savoir plus sur ce qui pourrait altérer l'image corporelle ?

Les informations suivantes peuvent se révéler utiles.

En savoir plus sur la triade de la femme athlète

Le sport et l'exercice font partie d'un mode de vie sain et équilibré. Mais pour certaines femmes et jeunes filles, en particulier dans le sport de compétition, ne pas parvenir à un équilibre entre les besoins de leur organisme et les exigences de leur sport peut avoir de graves conséquences, telles que la triade de la femme athlète.

La triade de la femme athlète est un syndrome regroupant trois pathologies : déficit énergétique (causé par de mauvaises habitudes alimentaires ou par un exercice physique excessif), aménorrhée (absence de menstruation) et ostéoporose (fragilisation des os due à une diminution de la densité osseuse et à un déséquilibre au niveau de la formation osseuse). Une femme athlète peut présenter tout ou partie de ces pathologies.

Ainsi, un apport énergétique qui ne suffit pas à répondre à la dépense d'énergie peut perturber le cycle de reproduction, ce qui peut par la suite nuire à la santé osseuse. Certaines sportives pourront faire face à la pression que représente le fait d'atteindre un poids ou une masse grasse irréaliste en se lançant dans des régimes alimentaires draconiens (anorexie mentale ou boulimie) et/ou un exercice physique excessif.

La manifestation d'une seule de ces pathologies devrait néanmoins suffire pour que toute femme ou jeune fille désireuse de rester active cherche de l'aide. Si vous estimez être concernées, n'hésitez pas à en parler à un proche, un médecin, une infirmière, un diététicien, un préparateur physique, un physiothérapeute, un conseiller scolaire ou un entraîneur.

Conseils pour les athlètes

Cliquez ici pour consulter la feuille d'information publiée par la Female Athlete Triad Coalition.

Conseils médicaux
La commission médicale du Comité International Olympique (CIO) a réuni des experts afin de discuter de la question et de protéger au mieux la santé des athlètes féminines :

Cliquez ici pour lire la Déclaration de consensus du CIO sur la triade de la femme athlète
Cliquez ici pour consulter la position du CIO sur la triade de la femme athlète

Conseils pour les entraîneurs

Ressources et programmes de la NCAA
La National Collegiate Athletic Association (NCAA) est une organisation bénévole basée aux États-Unis qui a développé tout un éventail de programmes destinés à aider les athlètes à rester en bonne santé et à faire les bons choix.

Cliquez ici pour consulter les programmes et ressources de la NCAA destinés aux entraîneurs.