Accueil > Le CIO > Candidature aux JO > Procédures de candidature passées  > Élection de la ville hôte 2018

Élection de la ville hôte 2018

   

2018

  
Élection de la ville hôte 2018

Le soir du 6 juillet 2011, le président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, a annoncé PyeongChang comme ville hôte des XXIIIes Jeux Olympiques d’hiver qui se tiendront en 2018.

Cette annonce était le point d’orgue d’une procédure qui a duré deux ans et que le CIO a mis plusieurs années à élaborer pour s’assurer que la ville élue est capable d’accueillir les Jeux et que le processus est transparent pour toutes les parties concernées. Voici un bref résumé de la procédure jusqu’à la décision finale.

Villes requérantes

Le 31 juillet 2009, le CIO a invité les Comités Nationaux Olympiques (CNO) à présenter une ville de leur territoire comme ville requérante pour les Jeux de 2018. Le 16 octobre 2009, le CIO a annoncé que trois villes avaient été proposées par leurs CNO, à savoir Munich (GER), Annecy (FRA) et PyeongChang (KOR).* Ces villes ont toutes répondu au questionnaire du CIO pour les villes requérantes et leurs réponses ont été examinées par un groupe de travail du CIO avant qu’un rapport ne soit présenté à la commission exécutive du CIO.

 

Villes candidates

Lors de sa réunion du 22 juin 2010, la commission exécutive du CIO a sélectionné les trois villes comme villes candidates. Ces dernières sont donc entrées dans la phase suivante de la procédure de candidature. Au 11 janvier 2011, les trois villes candidates avaient soumis leur dossier de candidature au CIO, qui repose sur les 17 thèmes du document intitulé Procédure de candidature et questionnaire pour 2018. Ce dossier constitue la base de la candidature de la chaque ville à l’organisation des Jeux.

Commission d’évaluation

Le 13 septembre 2010, le président Rogge a annoncé la composition de la commission d’évaluation du CIO pour les Jeux de 2018. Conduite par le membre du CIO Gunilla Lindberg, la commission est composée de représentants du Mouvement olympique et d’un certain nombre de conseillers techniques. Elle a rendu visite à chacune des villes candidates aux dates suivantes :

Annecy : 9-12 février 2011
PyeongChang : 16-19 février 2011
Munich : 1-4 mars 2011

À l’issue de ces visites, le rapport de la commission d’évaluation du CIO, qui est une évaluation technique du projet de chaque ville, a été rédigé. Il a été publié et distribué aux membres du CIO le 10 mai 2011.

Séance d’information pour les membres du CIO

Pour la deuxième fois, une séance d’information sur les candidatures à l’intention des membres du CIO a eu lieu à Lausanne les 18 et 19 mai 2011. Cette réunion de deux jours a permis aux villes et aux membres du CIO de discuter des éléments techniques des projets. Cette année, 89 membres y ont participé. Après les présentations techniques de chaque ville le premier jour, les membres ont pu poser leurs questions le deuxième jour.

 

  
123e Session du CIO à Durban

Le point d’orgue de la procédure de candidature était la réunion de la 123e Session du CIO à Durban. Les villes disposaient chacune de 45 minutes pour faire une présentation à la Session, puis de 15 minutes pour répondre aux questions. Elles se présentaient dans l’ordre du tirage au sort tel qu’effectué par la commission exécutive du CIO en décembre 2009. À la suite des présentations par les villes, la présidente de la commission d’évaluation, Gunilla Lindberg, s’adressait à la Session au nom de la commission.

Le règlement du vote

Les membres du CIO qui peuvent voter sont invités à voter. À chaque tour, chaque membre du CIO prenant part au scrutin ne peut voter que pour une seule ville. Conformément au règlement du vote, seuls les membres du CIO qui ne sont pas ressortissants d’un pays dont la ville est présente à un tour de scrutin ont le droit de prendre part au vote. Les votes des membres qui ne participent pas à un tour de scrutin ou qui s'abstiennent, ainsi que les votes blancs ou nuls, ne sont pas pris en considération dans le calcul de la majorité requise. Si, après le premier tour de scrutin, aucune ville n'obtient la majorité absolue des votes exprimés, il est tenu autant de tours que nécessaire jusqu'à ce qu'une ville obtienne cette majorité. La ville qui reçoit le moins de voix quitte la compétition. Le nom de cette ville est immédiatement rendu public et le vote se poursuit. Si seules deux villes restent en lice, celle qui obtient la majorité des voix est déclarée élue. La ville élue est alors annoncée par le président du CIO lors de la cérémonie d’annonce, après quoi elle signera, avec son CNO, le Contrat ville hôte.

Résultats de l'élection
Tours 1
Munich 25
Annecy 7
PyeongChang 63

  En savoir plus dans ce document de référence

 * Les villes sont citées dans l’ordre du tirage au sort tel qu’effectué par la commission exécutive du CIO en décembre 2009.