Accueil > Le CIO > Candidature aux JO > Procédure de candidature 2022

Jeux Olympiques d'hiver de 2022 Procédure de candidature

   

2022

 

La procédure de candidature à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2022 est en cours.

Le 7 juillet 2014, le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, annonçait le nom des villes candidates à l'organisation de ces Jeux* : Oslo (Norvège), Almaty (Kazakhstan) et Beijing (République populaire de Chine)**. Cette annonce marquait le point d'orgue de la phase 1 de la procédure de candidature en deux phases. Les diverses échéances sont indiquées ci-après. 

Phase 1
Objet Échéance
Date limite à laquelle les CNO devaient avoir soumis le nom d’une ville requérante 14 novembre 2013
Séminaire d'information pour les villes requérantes 4-6 décembre 2013
Programme des observateurs aux Jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi Février 2014
Remise des dossiers des villes requérantes et des lettres de garantie au CIO 14 mars 2014
Examen des réponses par le groupe de travail du CIO Mars – Juin 2014
Sélection par la commission exécutive du CIO des villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2022 7 juillet 2014
Phase 2
Objet Échéance
Remise des dossiers de candidature et des garanties au CIO  Janvier 2015
Visites de la commission d'évaluation du CIO Février – Mars 2015
Rapport de la commission d'évaluation 2022 du CIO Mai – Juin 2015
Séance d’information sur les villes candidates pour les membres du CIO Juin 2015
Élection de la ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 2022

31 juillet 2015

128e Session du CIO, Kuala Lumpur
Phase de demande de candidature

Le CIO a publié la Procédure d'acceptation des candidatures 2022 en juin 2013. Les CNO avaient jusqu'au 14 novembre 2013 pour soumettre une demande au CIO. Le 15 novembre, le CIO annonçait le nom des villes requérantes 2022. Du 4 au 6 décembre, les villes requérantes ont participé à un séminaire d'information à Lausanne. Ce séminaire, dont le contenu est très riche grâce à la contribution du CIO et des précédentes villes hôtes, est un outil précieux en termes de connaissances. Il donne aux villes requérantes toute la mesure de la procédure de candidature et présente en détail tant la complexité, la portée et l'ampleur que les possibilités et les avantages de l'organisation d'une édition des Jeux Olympiques. Cette rencontre permet également aux villes requérantes de mieux comprendre ce qu'est le produit olympique et les aide à avoir une vision à long terme du projet qui correspond le mieux à leurs besoins.

Au cours de la phase 1, les villes requérantes ont été priées de répondre à un questionnaire préparé par le CIO et de soumettre leurs réponses, rassemblées dans un dossier appelé demande de candidature, avant le 14 mars 2014. Ce dossier de demande de candidature a ensuite été étudié par un groupe de travail nommé par le CIO. Ce groupe, qui comprend des représentants des diverses composantes du Mouvement olympique telles que les Fédérations Internationales (FI), les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et la commission des athlètes du CIO, entreprend une analyse approfondie des risques et soumet un rapport détaillé à la commission exécutive du CIO, laquelle se charge de sélectionner les villes qui accéderont à la phase 2. Les villes ainsi sélectionnées deviennent villes candidates. La sélection a eu lieu le 7 juillet 2014.

Phase de candidature

Les villes candidates doivent ensuite répondre au questionnaire de la seconde phase et soumettre au CIO des plans beaucoup plus détaillés, rassemblés dans un dossier de candidature (en quelque sorte le schéma directeur pour l’organisation des Jeux Olympiques). Le dossier de candidature, remis le 6 janvier 2015, est accompagné de lettres de garantie juridiquement contraignantes. Les secteurs traités dans le dossier de candidature comprennent notamment le village olympique, le transport, la sécurité, l’hébergement, les sports et sites, l’environnement, le marketing et, la mobilisation.

Le dossier de candidature et les documents qui l’accompagnent sont analysés par une commission d’évaluation du CIO qui, à l’instar du groupe de travail constitué pour la phase 1, comprend également des représentants des diverses composantes du Mouvement olympique, à savoir les FI, les CNO, la commission des athlètes du CIO et le Comité International Paralympique (IPC). La commission a rendu visite aux villes en février/mars 2015 et rédigera un rapport mettant en lumière les risques et perspectives des projets olympiques présentés par chaque ville. Ce rapport sera remis à tous les membres du CIO.

Élection de la ville hôte

Les villes candidates font un certain nombre de présentations au cours de la seconde phase de la procédure. Leur présentation finale a lieu le jour de l’élection devant l’ensemble des membres du CIO, à savoir, pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2022, le 31 juillet 2015 lors de la 128e Session du CIO à Kuala Lumpur. À l’issue des présentations puis du rapport soumis par le président de la commission d’évaluation, les membres du CIO procèdent au vote et élisent la ville hôte. La ville hôte nouvellement élue signe ensuite le Contrat ville hôte avec le CIO.

Agenda olympique 2020

L'Agenda olympique 2020 est une feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, laquelle s'est traduite par l'adoption de 40 recommandations en décembre 2014. Lire les recommandations de l'Agenda olympique 2020 ici

Recommandation 1 : positionner la procédure de candidature comme une invitation, lancer l'introduction de la phase d'invitation pour la procédure de candidature 2024.

Apprendre davantage sur la phase d'invitation et les prochaines procédures de candidature

*Oslo a retiré sa candidature en octobre 2014.
**Les villes sont citées dans l'ordre du tirage au sort effectué par la commission exécutive du CIO.