Accueil > Athletes > Espace Athlètes > Parents - Intermédiaire

Parents

Conseils pratiques pour les parents – Athlète intermédiaire

L'athlète concourt au niveau national. Il entre au classement juniors et vit ainsi sa première expérience d'athlète professionnel.

(Veuillez noter que certains conseils sont identiques à ceux donnés sous la section "athlète débutant" car ils sont également pertinents.)

Interaction avec l'athlète
  • L'accent placé sur le sport et l'engagement d'un athlète envers son sport peuvent parfois se faire au détriment d'autres aspects de sa vie. Afin d'aider leur enfant à être le meilleur athlète possible, les parents doivent essayer de promouvoir un mode de vie équilibré. Essayez de choisir les activités importantes, fixez-lui des objectifs dans certains domaines et aidez-le à bien gérer son temps afin d'atteindre ces objectifs.
  • Ayez bien conscience que le sport de compétition est complexe, en particulier si votre enfant n'a jamais concouru à ce niveau avant.
  • Montrez votre intérêt en assistant occasionnellement aux séances d'entraînement et aux compétitions. Veillez à ne pas trop vous impliquer dans le sport de votre enfant et à ne pas utiliser des expressions telles que "nous jouons aujourd'hui".
  • Veillez à ce que votre enfant respecte les principes de sportivité, de fair-play et d'éthique. L'athlète doit garder les pieds sur terre et les parents doivent éviter des expressions telles que "l'arbitre était mauvais".
  • Les athlètes ont généralement besoin d'espace et de temps lorsqu'ils perdent. Leur poser des questions aussitôt après une défaite peut les rendre irritables.
  • Identifiez les risques et détectez les signes de tension chez votre enfant. Son bonheur et son bien-être sont le plus important. Ignorer l'athlète alors que des difficultés se présentent pourrait avoir de sérieuses conséquences.
  • Apportez à votre enfant votre soutien sur le plan émotionnel entre autres (social et logistique également), en insistant sur le fait que vous êtes heureux de contribuer à son engagement et à son évolution dans son sport.
  • Félicitez votre enfant pour ce qu'il est en tant qu'être humain et membre de la famille, et non pas juste comme sportif. N'oubliez pas les autres enfants de la famille.
  • Apportez-lui votre soutien en rappelant que le sport n'est qu'un jeu et en soulignant ses valeurs pour l'apprentissage de la vie. La carrière d'un athlète d'élite est courte et vous devez encourager votre enfant à établir un plan de carrière.
  • Afin d'aider votre enfant à atteindre ses objectifs, vous devez l'aider à se fixer des priorités. Vous devrez l'aider à choisir ses compétitions et/ou ses activités extrascolaires de manière avisée. Se fixer des priorités sera difficile mais néanmoins nécessaire pour votre enfant s'il veut atteindre son but ultime.
  • Soyez vigilants quant à la façon dont se nourrit votre enfant. N'hésitez pas à faire appel à un spécialiste en nutrition pour obtenir des informations.
  • Peu importe le niveau auquel se trouve votre enfant, vous devez toujours essayer de lui apprendre à ne pas vivre au-dessus de ses moyens et à tenir un budget mensuel.
  • Soyez ouverts et communiquez de manière transparente sur tous les coûts ainsi que sur la manière dont vous financez les aspects logistiques.
Éducation
  • Discutez avec votre enfant de son éducation, ne parlez pas que de sport.
  • Privilégiez les écoles et les institutions favorables au sport.
  • Pour les athlètes, la meilleure façon de se faire de l'expérience tout en poursuivant des études et en concourant est le bénévolat. Il existe plein de possibilités de bénévolat pour les athlètes : que ce soit dans l'administration sportive, dans un club local, à l'école, ou lorsqu'ils ne concourent pas. Encouragez votre enfant à intégrer ces activités dans son programme d'entraînement, cela lui permettra de se faire un peu d'expérience et d'acquérir de nouvelles connaissances.
  • Aidez votre enfant à obtenir une bourse. De nombreuses possibilités de stages ou d'emplois ne trouvent pas preneurs car personne n'est au courant qu'elles existent. Prenez contact avec la Fédération ou le Comité National Olympique concernés pour savoir s'ils proposent des programmes de bourses.
  • Discutez avec d'autres parents d'athlètes pour savoir comment ils ont réussi à gérer le temps pour les cours à distance ou des stages de courte durée pour leurs enfants.
  • Discutez avec les sponsors et l'agent de votre enfant – peut-être ont-ils des places pour des cours de formation dont ils seraient heureux de faire part à votre enfant.
Interaction avec l'entraîneur
  • En tant que parents, vous devez reconnaître que le savoir-faire et les connaissances de l'entraîneur font de lui une autorité dans le sport et qu'il doit être traité en conséquence.
  • Établissez une ligne de communication claire et respectueuse avec l'entraîneur.
  • Organisez régulièrement des réunions avec l'entraîneur et votre enfant afin de vous mettre d'accord sur les emplois du temps scolaires et sportifs.
  • En cas de problèmes avec l'entraîneur, n'hésitez pas à prendre contact avec la fédération pour que celle-ci joue le rôle de médiateur.
Interactions avec les autres membres de l'entourage
Sponsors
  • Prenez contact avec des sponsors potentiels. Essayez de trouver des sponsors qui correspondent au sport et à la personnalité de votre enfant.
Agents
  • Prenez le temps de choisir un agent avec votre enfant. C'est une décision clé qui aura une incidence sur sa carrière d'athlète. Assurez-vous de disposer de toutes les informations importantes, comme par exemple si l'agent choisi a bonne ou mauvaise presse dans le monde du sport. N'hésitez pas à demander des recommandations autour de vous.
  • Assurez-vous que l'agent comprend bien le sport de votre enfant. Une partie de son travail consiste à dégager du temps et à veiller à ce que votre enfant puisse se concentrer pleinement sur l'optimisation de ses performances sportives.
  • Informez clairement à l'agent des buts et objectifs de votre collaboration dans le cadre de la carrière sportive de votre enfant et sur sa reconversion. Assurez-vous que l'agent partage votre vision quant à un plan de carrière à long terme.
  • Assurez-vous que l'agent ne soit pas en situation de conflit d'intérêts lorsqu'il prend les décisions. Est-il totalement indépendant des clubs ou autres associations par exemple ?
  • S'il existe un cadre réglementaire, veuillez vous assurer que l'agent est un agent agréé. Les Fédérations Internationales et nationales pourront vous informer à cet égard.
  • Signez un contrat écrit avec l'agent. Et veillez au minimum à ce que le contrat stipule clairement les éléments suivants : la durée, la manière dont l'agent sera payé et par qui, le montant de la rémunération et de quelle manière le contrat peut être rompu.
  • N'autorisez jamais votre enfant à signer un contrat que vous ne comprenez pas, prenez conseil auprès d'un avocat indépendant.
  • Réfléchissez au rôle que vous souhaitez que l'agent joue. Outre le fait de rapporter de l'argent, les agents gèrent souvent les relations avec les médias pour le compte des athlètes. Dans certaines grandes agences sportives, les agents gèrent tous les aspects financiers pour un athlète, des investissements aux feuilles d'imposition.
  • Si vous décidez de laisser l'agent tout gérer, veillez à ce que ce soit clair dès le départ et que vous ayez un auditeur indépendant pour contrôler vos comptes bancaires.
Media
  • En tant que parents, vous devez être toujours prêts à vous adresser aux médias avant, pendant ou après une compétition.
  • Si vous avez besoin de conseils sur ce que vous devez dire ou avoir de la matière pour répondre à des questions d'actualité, les différents organismes qui régissent le sport de votre enfant peuvent vous aider. Prenez contact avec votre Comité National Olympique, lequel vous indiquera quelle est sa position (ou le Comité International Olympique) sur certaines questions. Avec cette information, vous pourrez ensuite développer votre propre position sur le sujet.
  • Si les médias vous posent une question dont vous ne connaissez pas la réponse, n'ayez pas peur de le dire. Il vaut mieux vous contenter de ce que vous savez et bien vous préparer.
  • La meilleure façon d'apprendre est de regarder les autres personnes lorsqu'elles sont contactées par les médias. Regardez les autres parents d'athlètes : comment réagissent-ils avec les médias ? Qui est bien préparé, qui ne l'est pas ? Essayez de voir de qui vous pouvez apprendre.
  • Vous pouvez demander à la Fédération Internationale, nationale, au Comité National Olympique ou aux sponsors de votre enfant s'ils proposent des formations médias.
  • La chose la plus importante à retenir lorsque vous prenez contact avec un nouveau sponsor est que les performances sportives ne sont pas suffisantes pour conclure l'affaire. La personnalité est tout aussi importante. Soyez aimables et soyez un bon partenaire.
  • Pour trouver des sponsors, vous pouvez utiliser les annuaires professionnels, et faire jouer vos contacts dans le sport et en dehors. Pensez aux produits que votre enfant aime utiliser et aux marques qui accepteraient éventuellement de le parrainer, telles que les agences de voyage, les banques, les magasins, les dentifrices, etc. Si vous décidez d'engager un agent, la recherche de sponsors fera généralement partie de ses responsabilités.