Accueil > Jeux Olympiques - OLD > Salt Lake City 2002 > Calendrier > Un triomphe qui ne fut jamais mis en doute

Un triomphe qui ne fut jamais mis en doute Salt Lake 2002 Luge Hommes

   

Zoeggeler

 

Rien n’élève autant la tension à une épreuve olympique qu’une féroce rivalité. Aux Jeux d’hiver de 2002 à Salt Lake City, les deux plus grands lugeurs que ce sport ait connus s’affrontèrent en un combat singulier.

Cette compétition était jusqu’alors la chasse gardée de l’Allemand Georg Hackl.  ffectueusement connu sous le nom de la « Soucoupe volante », Hackl dominait l’épreuve après avoir remporté l’or à Albertville en 1992, Lillehammer en 1994 et à Nagano en 1998 et ouvert son palmarès par une médaille d’argent à Calgary 1988.

La domination olympique de Hackl pesait sur l’Italien Armin Zoeggeler, car il avait égalé le puissant Allemand lors de nombre de leurs tournées de Coupe du monde durant la même période.

Dans sa victoire de Nagano, Hackl avait décroché le titre à la bonne allure et les quatre meilleurs temps, mais au Parc olympique de l’Utah l’affaire se présenta des plus serrée.

Au premier jour de compétition, sous un glorieux soleil à Park City, les deux lugeurs de tête se partagèrent la part du lion avec les temps les plus rapides dans les deux descentes d’ouverture.

La troisième se révéla cruciale. Zoeggeler prit la tête avec 3 dixièmes de seconde ce qui, en termes de luge, représente une marge considérable et seule une erreur majeure pouvait lui ravir sa première médaille d’or.

Après avoir réalisé sa descente, Hackl regarda les écrans avec anxiété depuis la tribune réservée aux concurrents jusque là les plus véloces. Zoeggeler rassembla ses esprits au sommet de la piste et calmement s’élança dans la descente, son casque en chrome luisant sous le soleil d’Utah.

Traçant son parcours à une vitesse de plus de 140 km/h, le triomphe de Zoeggeler ne fut jamais mis en doute. Il passa la ligne d’arrivée comme un éclair, plus de trois dixièmes de seconde devant Hackl, et l’Allemand fut le premier à applaudir l’exploit.

Hackl et l’Autrichien Markus Prock, arrivé troisième, saisirent Zoeggeler sur leurs épaules après la remise de la médaille. Et l’Italien continua d’imiter l’Allemand en décrochant l’or à Turin et le bronze à Vancouver pour un palmarès record de cinq médailles à des Jeux consécutifs.

 
   

15 moments forts

  • Patinage de vistesse sur piste courte
  • Patinage de vitesse sur piste courte
  • Hockey sur glace
  • Bob à quatre
  • Image
  • Patinage artistique
  • Ski acrobatique
  • Ski Alpin Descente
  • Patinage artistique
  • Combiné nordique
  • Luge
  • Ski alpin
  • Skeleton
  • Surf de neige half-pipe
  • Surf de neige