Accueil > Jeux Olympiques - OLD > Salt Lake City 2002 > Calendrier > Hockey sur glace

Le choc des titans en hockey sur glace Salt Lake 2002 Hockey sur glace hommes

 

Toute équipe qui joue sous la coupe du plus grand joueur que le hockey sur glace ait connu ne peut douter qu’elle se doit de gagner l’or.

Telle était la perspective des hockeyeurs canadiens aux Jeux Olympiques d’hiver à Salt Lake City en 2002 menés par Wayne (le Grand) Gretzky, ainsi  qu’on le surnommait affectueusement.

C’est un pays profondément imprégné d’amour pour le hockey, au palmarès olympique pour le moins mitigé cependant puisque privé de médaille d’or depuis 50 ans, qui s’apprêtait à la rencontre au Centre E de Valley City.

La pression se révéla d’autant plus forte que les Canadiens débutèrent chichement par une défaite 5-2 devant les Suédois dans leur premier match de groupe.

Les éreintements de Gretzky par la presse américaine et les performances sans relief des deux matches suivants laissèrent les canadiens avec des espérances réduites à la troisième place de leur groupe.

Les Suédois furent anéantis par le Belarus dans le premier quart de finale et les autres équipes favorites progressèrent tandis que la mauvaise performance du Canada le laissa ex-æquo avec la Finlande.

C’est alors pourtant que les Canadiens commencèrent à croire à leurs chances dans ce tournoi.

En quart de finale, Joe Sakic, qui devait jouer un rôle essentiel dans le succès final, leur obtint une légère avance et Steve Yzerman doubla la mise en deuxième période.

Les Finlandais tirèrent un but mais le Canada se maintint et acheva par une victoire déterminante    7-1 sur le Belarus, ce qui lui assura sa place en finale.

Les États-Unis marquèrent le 22e anniversaire de la victoire miraculeuse contre la Russie à Lake Placid en 1980 en anéantissant de nouveau les espoirs russes par 3-2 en demi-finale.

Dès lors la scène était prête pour une finale nord-américaine et les chiffres d’audience supplantèrent tous ceux qu’on avait connu jusque là.

Remontant le terrain en période initiale, les Américains marquèrent les premiers par un tir au filet de Tony Amonte, mais les buts de Paul Kariya et de Jarome Iginla placèrent les Canadiens en tête.

À chaque mouvement du jeu, le visage de Gretzky se tordait d’émotion dans l’assistance, et ce d’autant plus lorsque les Américains égalèrent à 2-2.

Mais deux nouveaux buts de Sakic et un autre d’Iginla mirent le Canada hors de portée 5-2, ce qui provoqua l’enthousiasme effréné de Gretzky et de son entourage.

 

 
   

15 moments forts

  • Patinage de vistesse sur piste courte
  • Patinage de vitesse sur piste courte
  • Hockey sur glace
  • Bob à quatre
  • Image
  • Patinage artistique
  • Ski acrobatique
  • Ski Alpin Descente
  • Patinage artistique
  • Combiné nordique
  • Luge
  • Ski alpin
  • Skeleton
  • Surf de neige half-pipe
  • Surf de neige