Accueil > Jeux Olympiques - OLD > Salt Lake City 2002 > Calendrier > Une Ecossaise offre à la Grande-Bretagne sa première médaille d’or d’hiver depuis Torvill et Dean

Une Ecossaise offre à la Grande-Bretagne sa première médaille d’or d’hiver depuis Torvill et Dean Salt Lake 2002 Curling femmes

   

Curling

 

Il va sans doute de soi que un des moments les plus excitants de la courte histoire du curling olympique fut celui où une Ecossaise occupa le devant de la scène. 

Rhona Martin, femme d’intérieur sans histoire originaire de Glasgow, fit preuve d’un sang-froid aussi bien trempé que la pierre qu’elle plaça avec décision lors de la finale à Salt Lake offrant ainsi à la Grande-Bretagne sa première médaille d’or aux Jeux d’hiver depuis les patineurs Jayne Torvill et Christopher Dean et le boléro qui épata le monde seize ans auparavant.

Le curling qui ne fait partie intégrante du programme olympique que depuis les Jeux à Nagano en 1998, et dont les origines sont écossaises est vite devenu l’un des sports les plus courus des Jeux d’hiver.

Et avec une telle intensité sur la glace d’Ogden en 2002, ce n’est pas difficile à comprendre.

Une fois que l’équipe de Martin se fut qualifiée pour représenter la Grande-Bretagne aux Jeux, elle prit un départ fulgurant en remportant cinq des sept matches de ronde générale.

Mais une défaite contre les États-Unis la fit chanceler et elle termina le tournoi de qualification attendant que la Suisse batte l’Allemagne dans le dernier match pour conserver un espoir quelconque.

Les Suisses se prêtèrent aimablement à la manœuvre mais la Grande-Bretagne dut encore affronter deux éliminatoires contre la Suède et l’Allemagne après avoir terminé quatrième à égalité.

De nouveau Martin et ses coéquipières, Debbie Knox, Fiona MacDonald, Janice Rankin et Margaret Morton, eurent le dessus ce qui leur valut d’affronter en demi-finale les Canadiennes en tête de classement.

Lors des étapes préliminaires, le Canada avait cloué au sol les Britanniques par 9-4 et cette équipe était la grande favorite. Les Écossaises ne furent jamais dépassées, cependant, et elles menèrent 3-1 et 5-3 avant d’achever sur 6-5 et de s’assurer ainsi une place en finale contre la Suisse.

Cette finale fut insupportablement tendue, à 3-3 Martin était au marteau, c’est-à-dire la dernière pierre. Une pierre suisse était commodément située à proximité du cercle central et, pour décrocher l’or, l’Écossaise n’avait qu’à la déplacer…

Martin au regard d’acier montra sa résolution et la salle scanda ses encouragements tandis qu’elle accompagnait la pierre victorieuse vers un triomphal 4-3 inattendu.

 
   

15 moments forts

  • Patinage de vistesse sur piste courte
  • Patinage de vitesse sur piste courte
  • Hockey sur glace
  • Bob à quatre
  • Image
  • Patinage artistique
  • Ski acrobatique
  • Ski Alpin Descente
  • Patinage artistique
  • Combiné nordique
  • Luge
  • Ski alpin
  • Skeleton
  • Surf de neige half-pipe
  • Surf de neige