Accueil > Actualités > ACTUALITES LONDRES 2012 > Hidayat sort victorieux de son premier affrontement choc - Londres 2012 - Badminton

LONDRES 2012

Options

Hidayat sort victorieux de son premier affrontement choc - Londres 2012 - Badminton

Knockout places taking shape
©Getty Images

31/07/2012

L’ancien champion olympique Taufik Hidayat est venu à bout de l’Espagnol Pablo Abian au terme d’un dur combat, accédant ainsi à la phase d’élimination directe de Londres 2012.

Le médaillé d’or 2004 a dû sauver une balle de match dans le premier set de ce qui s’est révélé être un match de titans pour une place en huitièmes de finale à la Wembley Arena. Taufik l’a finalement emporté sur le score de 22-20 21-11.

Abian n’a pas su saisir sa chance dans le premier set, après un sauvetage miraculeux, il a envoyé un smash, qui aurait dû être gagnant, dans le filet.

L’Indonésien lui a fait regretter son erreur, prenant le contrôle de la rencontre et ne desserrant pas son emprise pour décrocher la place qualificative du groupe O.

Hidayat a expliqué son mauvais début de match par son manque de réactivité matinale.

Je ne joue jamais tôt le matin. C’est trop tôt pour moi, je ne suis pas du matin.

« Je ne joue jamais tôt le matin. C’est trop tôt pour moi, je ne suis pas du matin. Mon corps est encore en train de se mettre en route. Quand je joue trop tôt, c’est comme si j’étais encore en train de dormir », a-t-il déclaré.

L’Indien Kashyap Parupalli a créé la surprise, éliminant la tête de série numéro 10, le Vietnamien Tien Minh Nguyen.

Classé 21e mondial, il a réalisé une des meilleures performances de sa carrière, l’emportant 21-9 21-14, pour finir en tête du groupe D.

Dans le double dames, les Danoises Kamilla Rytter Juhl et Christinna Pedersen ont pris le dessus sur les têtes de série numéro deux, Tian Qing et Zhao Yunlei, s’assurant une des deux premières places du groupe D.

La paire chinoise se qualifie malgré tout, mais les Danoises s’assurent, avec leur incroyable victoire en deux manches (22-20 21-12), de ne pas être rattrapées par les Japonaises Miyuki Maeda et Satoko Suetsuna.

Découvrez les dernières photos

  • Madness au Stade Olympique

    Londres 2012 - Le groupe britannique Madness ("folie..") interprète son tube de 1982, "Our House" durant la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Le saxophoniste volant

    Londres 2012 - Le saxophoniste du groupe Madness joue son solo suspendu à un filin, volant à travers le Stade Olympique durant la Cérémonie de clôture le 12 août 2012.

  • Ray Davies des Kinks chante "Waterloo Sunset"

    Londres 2012 - Ray Davies, chanteur et auteur-compositeur du groupe britannique The Kinks, chante sa célèbre chanson de 1967, "Waterloo Sunset", véritable lettre d'amour adressée à la ville de Londres, lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique le 12 août 2012.

  • Acrobates sur les toîts de Londres

    Londres 2012 - Acrobates, danseurs et interpètes font le spectacle sur les toîts de Londres, au Stade Olympique, le 12 août 2012 lors de la Cérémonie de clôture.

  • Les Kaiser Chiefs arrivent en scooter

    Londres 2012 - Les scooters britanniques du milieu des années 1960, symboles de la culture "mod", amènent Ricky Wilson jusqu'à la scène pour l'interprétation avec les Kaiser Chiefs de la chanson des Who "Pinball Wizzard", lors de la Cérémonie de clôture au Stade Olympique, le 12 août 2012.

  • Reconnaissance pour la mode britannique à la Cérémonie de clôture

    Londres 2012 - Alors que le tube de David Bowie "Fashion" est diffusé dans le Stade Olympique, le défilé des mannequins offre une image de la haute-couture britannique au public de la Cérémonie de clôture, le 12 août 2012.

À LA UNE