Accueil > Actualités > Médias CIO > Des experts discutent des commotions cérébrales dans le sport

Actualités Olympiques

Options

Des experts discutent des commotions cérébrales dans le sport

Experts discuss concussion in sport
©IOC / Chris Furlong

05/11/2012

Plusieurs spécialistes internationaux du sport représentant le CIO, la FIFA et d'autres Fédérations Internationales se sont réunis à Zurich les 1er et 2 novembre pour la quatrième Conférence de consensus internationale sur la commotion cérébrale dans le sport. L'objectif de ces deux jours de réunion au siège de la FIFA était de susciter un débat et d'arriver à un consensus sur la meilleure façon de gérer et prévenir les cas de commotion cérébrale dans le sport.

La commotion cérébrale, qui est l'une des blessures les plus fréquentes dans le sport, peut avoir des conséquences graves sur le long terme pour la santé des athlètes. Jusqu'à une époque récente, cette blessure était sous-diagnostiquée et mal traitée. Elle est désormais pleinement reconnue comme un danger très sérieux pour la santé. Plusieurs grandes fédérations prennent à présent des mesures pour protéger les sportifs de ses effets nocifs et veiller à ce que les joueurs récupèrent correctement après un tel accident.

Les discussions des spécialistes la semaine dernière visaient notamment à développer des outils très pratiques, simples et faciles d’utilisation, qui pourraient être utiles aux entraîneurs ainsi qu’au personnel paramédical au bord du terrain et au niveau du sport de masse, où il y a peu de soins médicaux.

"Parmi les 204 Comités Nationaux Olympiques avec lesquels le CIO coopère, nombreux sont confrontés au problème des blessures à la tête. Aussi essayons-nous de consacrer des fonds à la recherche dans ce domaine car nous tentons de combler cette lacune. C'est pour cette raison que nous organisons ces réunions", a déclaré Lars Engebretsen, responsable du département médical et scientifique du CIO.

Le Professeur Jiri Dvorak, médecin en chef de la FIFA, a indiqué pour sa part : "Les trois précédentes conférences sur la commotion cérébrale nous ont encouragés à réaliser des études qui nous ont permis de convaincre l'International Football Association Board d'adapter les règles du jeu afin de sanctionner d'un carton rouge les incidents provoquant un traumatisme crânien, comme un coup de coude porté à la tête. Cette mesure a permis de réduire significativement le nombre de commotions cérébrales. Si l'on compare les Coupes du monde de la FIFA 2002 et 2010, on constate que l'on a pu réduire de moitié la fréquence des commotions cérébrales et des blessures à la tête."

La conférence a vu des représentants du CIO, de la FIFA, de la NFL, de la NHL, de l'IRB, de l'IIHF, de la FEI et de l'Australian Football League mettre leurs expérience et idées en commun autour de nouvelles mesures de prévention, de détection et de traitement, afin d’adopter une approche commune pour ce problème majeur, que ce soit chez les professionnels ou chez les amateurs

Les discussions concernaient l'examen de la commotion cérébrale au bord du terrain, le diagnostic et le retour au jeu, la gestion des cas difficiles, la prise en charge des traumatismes crâniens chez l'enfant, les problèmes sur le long terme, le transfert de connaissances et la pédagogie.

La déclaration finale de consensus sur la commotion cérébrale dans le sport, à laquelle cette conférence a grandement contribué, sera publiée au printemps 2013.

Les meilleures photos de Nanjing 2014

  • Tir - La Suissesse Sarah Hornung en route pour l’or

    Nanjing 2014 - La Suissesse Sarah Hornung en action sur le stand de tir de Fangshan, mardi 19 août lors de la compétition féminine de carabine à air comprimé 10m. Elle livre un match plein de suspense face à la Singapourienne Martina Lindsey Veloso, et finit par remporter l’or pour 6 dixièmes de points (207.8 à 207.2).

  • Tir : La Suissesse Sarah Hornung fête sa médaille d’or

    Nanjing 2014 - La Suissesse Sarah Hornung célèbre sa victoire surr le stand de tir de Fangshan, mardi 19 août à l’issue de la compétition féminine de carabine à air comprimé 10m. Elle a livré un match plein de suspense face à la Singapourienne Martina Lindsey Veloso, et a fini par remporter l’or pour 6 dixièmes de points (207.8 à 207.2).

  • Tir - Les médaillées de la carabine à air comprimé 10m dames

    Nanjing 2014 - La médaillée d’or de la compétition féminine de carabine à air comprimé 10m Sarah Hornung (Suisse) est encadrée à gauche par la Singapourienne Martina Lindsay Veloso (argent) et à droite par l’Allemande Julia Budde. Mardi 19 août sur le stand de tir de Fangshan, Hornung l’a emporté au bout du suspense avec un score de 207.8 pour devancer Veloso de 6 dixièmes de point (207.2). Budde a pris le bronze avec 186.3

  • Taekwondo - la finale des -63 kg hommes

    Taekwondo - la finale des -63 kg hommes Nanjing 2014 - le Brésilien Edival Marques Quirino Pontes (en rouge) et le Mexicain Jose Ruben Nava (en bleu) livrent un combat serré en finale de la catégorie -63 Kg, mardi 19 août sur le tatami du Centre international d’exposition de Nanjing. Edival Marques Quirino Pontes s’impose 7-6 et remporte la médaille d’or.

  • Taekwondo - le podium de la catégorie -55 kg dames

    Nanjing 2014 - Sur le podium de la catégorie -55kg, la médaillée d’or croate Ivana Babic (2e en partant de la gauche) est encadrée par la Turque Fatma Saridogan, médaillée d’argent (à gauche) et par la Russe Tatiana Kudashova et la Néerlandaise Laura Roebben (à droite) , médaillées de bronze. En obtenant un point de pénalité en sa faveur dans la 2e manche de la finale face à Saridogan, Babic a remporté la médaille d’or sur le score de 1-0, mardi 19 août sur le tatami du Centre international d’exposition de Nanjing.

  • Haltérophlie - les médaillées de la catégorie 58kg dames

    Nanjing 2014 - Chiang Nien-Hsin (TPE), médaille d’or de la catégorie 58kg dames, pose sur le podium en compagnie d’Anastasiia Petrova (RUS), médaille d’argent et de Sasha Nievas (ARF), médaille de bronze. Mardi 19 aôut, sur le plateau du Centre international d’exposition de Nanjing, Chiang l’a emporté avec un total olympique de 203 kg, Petrova a totalisé 195 kg et Nievas 178 kg.

À LA UNE