Accueil > Actualités > Médicale > Déclaration de consensus du CIO sur le bilan de santé périodique des athlètes d’élite

Commission médicale

Options

Déclaration de consensus du CIO sur le bilan de santé périodique des athlètes d’élite

16/07/2009

En mars 2009, le Comité International Olympique a réuni un groupe d’experts, mentionnés ci-dessus, pour examiner les meilleures pratiques actuelles en termes d’examen de santé préalable à la participation à des activités sportives dans le but de soumettre des recommandations en faveur d’un bilan de santé périodique pour les athlètes d’élite ainsi que de souligner la nécessité d’effectuer des recherches complémentaires.
 
Le bilan de santé périodique comprend un examen complet de l’état de santé de l’athlète et des risques de blessures ou de maladies. Généralement, il permet à l’athlète d’avoir accès à des soins médicaux plus poussés. Le bilan de santé sert aussi à surveiller et évaluer périodiquement l’état de santé des athlètes.
 
Dans un sens restreint, le bilan de santé a pour objectif principal de dépister les blessures ou troubles médicaux qui pourraient mettre l’athlète en danger. Les athlètes peuvent souffrir d’un trouble qui ne présente pas de symptômes manifestes et qui ne peut être détecté que par des bilans de santé périodiques.
 
Le bilan de santé périodique peut viser d’autres objectifs que simplement prévenir d’éventuels problèmes de santé. Un objectif évident est de s’assurer que les problèmes de santé actuels sont traités comme il convient et, en définitive, de déterminer si un athlète est médicalement autorisé à participer à une épreuve sportive en particulier. Même les athlètes d’élite qui ont facilement accès aux soins médicaux ne demandent pas toujours un avis médical en cas de blessure ou de maladie, bien qu’ils aient d’importants symptômes.
 

Certaines pathologies ignorées sont courantes et, même si elles ne sont pas graves d’un point de vue médical, elles peuvent avoir une influence sur la performance sportive. Des bilans de santé périodiques et un suivi continu permettent de diagnostiquer et de traiter de telles pathologies. Ils sont également l’occasion d’identifier les pathologies qui constituent un obstacle à la performance. Une autre fonction importante des bilans de santé périodiques est qu’ils permettent à l’athlète d’établir une relation avec le personnel de santé qui assurera le suivi des soins.

Enfin, le bilan de santé périodique est également l’occasion d’examiner les éléments particuliers qui pourraient faire courir à l’athlète un risque de blessure ou de maladie. En fonction du sport, de l’âge, de l’origine ethnique et du sexe de l’athlète, il peut s’avérer prudent d’inclure dans le bilan de santé périodique une évaluation des facteurs de risques spécifiques.

Le document final comprendra des sections particulières sur la cardiologie, les troubles médicaux non cardiaques, les commotions, les lésions dentaires, les blessures musculo-squelettiques et les troubles spécifiques aux femmes. Il sera publié simultanément dans sept grands journaux de médecine du sport et comprendra des données probantes et des recommandations quant au contenu du bilan de santé périodique, ainsi que des suggestions pour de plus amples recherches dans ce domaine. Enfin, un formulaire d’examen médical, avec les antécédents médicaux de l’athlète, figurera en annexe.

 Il faut espérer que les recommandations pratiques données dans ce document constitueront le point de départ pour de futures recherches visant à mieux nous faire comprendre l’importance de cette démarche en faveur de la protection de la santé de l’athlète d’élite.

Déclaration de consensus du Comité International Olympique (CIO) sur le bilan de santé périodique des athlètes d’élite

Formulaire d’examen médical (en anglais)

 

À LA UNE