Accueil > Le CIO > Commissions > Solidarité Olympique

Commission Solidarité Olympique


Ces programmes soulignent les quatre aires de développement du sport considérées comme essentielles par les CNO, afin de leur permettre d'accomplir la mission qui leur est confiée par la Charte Olympique.

17 programmes mondiaux

Pour le plan quadriennal 2013-2016, la priorité des 17 programmes mondiaux est d’augmenter l’aide globale aux athlètes, renforcer la structure des CNO et améliorer les compétences en gestion, maintenir l’aide à la formation des entraîneurs et promouvoir les valeurs olympiques.

4 domaines d'action
 
Athlètes
  • Bourses olympiques pour athlètes "Sotchi 2014" 
  • Bourses olympiques pour athlètes "Rio 2016" 
  • Subventions pour les sports d'équipe 
  • Subvention pour athlètes de niveau continental  
  • Jeux Olympiques de la Jeunesse - Soutien aux athlètes

En savoir plus

Entraîneurs
  • Stages techniques pour entraîneurs 
  • Bourses olympiques pour entraîneurs 
  • Développement de la structure sportive nationale

En savoir plus

Gestion des CNO
  • Développement de l'administration des CNO 
  • Cours nationaux pour dirigeants sportifs
  • Formation internationale en management du sport
  • Échanges entre CNO 

En savoir plus

Promotion des valeurs olympiques
  • Médecine du sport 
  • Durabilité environnementale dans le sport
  • Femme et sport 
  • Sport pour tous 
  • Éducation Olympique, Culture et Héritage
    (Académie Internationale Olympique incluse)

En savoir plus

En savoir plus :

Brochure 2013-2016 "En ligne directe!"

Rapport annuel 2013 - "En ligne directe !"

Rapport final 2009-2012 - Terrain d'exploits

Toutes les publications de la Solidarité Olympique  
(voir sous Commissions CIO - Solidarité Olympique)

 
   

CIO

Afghanistan's Rohullah (left) won his country's first Olympic Medal at the 2008 Games in Beijing
Sur un pied d’égalité: La Solidarité Olympique L’un des avantages persistants et remarquables des Jeux Olympiques est qu’ils donnent leur chance aux athlètes des pays les plus pauvres du monde, non seulement de participer, mais aussi de gagner contre des concurrents plus favorisés. Les esprits romantiques voudraient que l’on doive cet ardu passage de la pauvreté à la victoire à leur seul talent et à leur absolue détermination. Ce n’est là, le plus souvent que la partie visible de la belle histoire. Ce que les étrangers au Mouvement olympique ignorent en effet, c’est l’aide financière que reçoivent ces athlètes par le biais des programmes de la Solidarité Olympique.
738 vues
1 2 3 4 5 Current Rating: 4