Accueil > Le CIO > Commissions > Candidatures

Commission des candidatures

   

Mission

   

Composition

Le rôle de la commission des candidatures est d’assurer la transparence et l’équité dans le processus de nomination des membres du CIO.

Procédures d’élection

La 110e Session du CIO a crée une commission des candidatures afin de mettre en place une procédure d'élection et de réélection des membres du CIO. Comme mentionné dans la Charte Olympique, la commission a pour mission d'examiner chaque candidature à la fonction de membre du CIO et d'établir à l'intention de la commission exécutive du CIO un rapport écrit sur toute candidature.

Soumission des candidatures

Les personnes et organisations suivantes ont le droit de soumettre une ou plusieurs candidatures à l'élection au titre de membre du CIO : membres du CIO, commission des athlètes du CIO, Fédérations Internationales de sports olympiques, Comités Nationaux Olympiques. Toute candidature doit être soumise par écrit au président du CIO, qui la transmet ensuite au président de la commission des candidatures.

Le candidat passé au crible

La commission des candidatures recueille toutes informations utiles sur les candidats, notamment sur leur situation professionnelle, leur carrière et leurs activités sportives. La commission se réunit avant chaque Session du CIO afin d'établir, à l'intention de la commission exécutive du CIO, un rapport écrit dans lequel elle indique si, de son avis, un candidat possède ou non les qualités requises pour être élu membre du CIO.

La session du CIO, seule compétente

La commission exécutive étudie alors tous les rapports reçus de la commission des candidatures et décide de proposer ou de ne pas proposer à la Session le candidat à l'élection au titre de membre du CIO. La Session du CIO est seule compétente pour élire tout membre du CIO. Toute candidature à l'élection au titre de membre du CIO, proposée par la commission exécutive, est soumise au vote de la Session; celle-ci vote au scrutin secret; sa décision est prise à la majorité des votants.